Balade à Marsal

569

A 35 km de Nancy et 55 km de Metz, le village de Marsal a su mélanger environnement préservé et patrimoine historique au sein du Parc naturel régional de Lorraine. Cette ancienne place forte qui a conservé ses superbes fortifications saura vous séduire.

Marsal, du fait de sa position géographique et de la richesse de son sous-sol (sel), a toujours été un site très disputé. Magnifiquement fortifié par Vauban au XVIIe s., le village offre un agréable but de promenade. Les petites rues qui émaillent le noyau circulaire du village recèlent de nombreuses surprises. Les amateurs de découvertes, d’espaces, de patrimoine, de paysages, de biologie … peuvent y trouver leur bonheur sans difficulté ! Parmi cette diversité, VivreNancy a souhaité vous présenter deux facettes liées au sel.

Le Musée du Sel

Propriété du département de la Moselle, ce très beau musée retrace la formidable aventure du sel à Marsal, de son origine extrêmement ancienne – lorsque la mer recouvrait la Lorraine – jusqu’à son exploitation récente. Le sel (mares et sources salées) va faire la richesse de la cité, mais va aussi la placer au cœur d’enjeux politiques de premier plan : des rois de France aux évêques de Metz en passant par les ducs de Lorraine… tous veulent ce précieux « or blanc ». La technique du briquetage, dont les vestiges (trois millions de m³ !) sont classés monument historique, y est expliquée de manière claire et moderne. Le musée, qui est installé dans la Porte de France, met également en valeur les fortifications militaires. Il abrite aussi de très belles œuvres du Moyen-âge (reliquaire, statues, mobilier) ainsi qu’une surprenante collection de salières… ce qui ne manque pas de sel ! (On l’avoue, le jeu de mot était facile). Le musée bénéficie du label Musée de France et fait partie des 19 « Grands Sites de Moselle ».

Le parcours pédestre

Un joli parcours fléché permet de découvrir le site autrement et d’approcher une fameuse mare salée (ce qui explique que les Romains nommèrent le lieu Marosallum). Cette mare est constituée d’eau qui remonte de la terre par infiltration. Lors de sa remontée, elle se charge en sel en traversant la couche fossilisée, d’où sa nature salée. Cette particularité explique que la végétation qui borde la mare soit halophile (littéralement « qui aime le sel ») alors que ce type de flore est généralement propre au milieu marin et marais salants, ce qui est bien surprenant au milieu des mirabelliers et quetschiers !

Avant de partir, n’oubliez pas aussi de visiter l’abbatiale et de boire un verre au café du village : le vin blanc local ne démérite pas.

Musée du Sel • 57630 Marsal • 03 83 35 01 50 • www.cg57.fr