30 ans et toujours du Punch !

626

C’est un lieu connu de tous les sportifs. Le Punch fête cette année ses trente ans d’existence. La petite salle de gym du lycée de l’époque est devenue une fabrique à champions mais également un espace dédié à la santé et au bien-être de tous.

Oubliez tous vos a priori sur les salles de sport. Le Punch ne ressemble à aucune ! Dès sa création, en 1986 le concept est novateur  « en 1986, Alain Hénin a ouvert le Punch avec l’ambition que chaque élève du lycée Pierre de Coubertin puisse découvrir et pratiquer les sports de combats et les arts martiaux, explique sa fille, Valérie Hénin, aujourd’hui aux commandes de la salle. A l’époque Valérie a 19 ans et y travaille déjà entre les compétitions. Sa carrière se jouera sur les sommets de plusieurs disciplines : en Kick boxing, elle sera championne d’Europe en 1988 et du monde en 1990, championne du monde de Full Contact en 1993, championne du monde de boxe anglaise en 1996 et en Taekwondo, trois fois championne de France de (1999, 2000, 2001), deux fois vainqueur de la Coupe de France (1999 et 2001), 3e du championnat d’Europe (2000) ainsi que plusieurs podiums lors de compétitions internationales.

Self défense et danse

Le Punch est aussi une salle dédiée au bien-être, centrée sur les valeurs du sport, « aujourd’hui on peut y pratiquer des sports très pointus à haut niveau – de l’aïkido, du pancrace/mma, du taekwondo, de la boxe anglaise, thaï ou française… – ou venir faire une heure de gym, de danse ou de Pilates. Le tout avec des entraîneurs brevetés et passionnés. « C’est un peu la marque de fabrique du Punch, sourit Valérie, c’est très hétéroclite et les gens ont des motivations différentes. Ce mélange des genres se retrouve dans les personnes qui fréquentent le Punch. Ici tous les milieux et tous les âges se côtoient et tout le monde se connaît. C’est vraiment une grande famille ! Certains reviennent avec leurs enfants, c’est vraiment chouette ».

30 ans et l’avenir devant soi

En novembre, le Punch va souffler ses 30 bougies. Pour l’occasion l’équipe travaille à l’organisation d’un grand événement sportif et offrira pendant tout le mois des tarifs préférentiels – si vous vous inscrivez en couple, un seul d’entre vous paiera. De quoi se motiver à 2 ! Au Punch on peut s’inscrire toute l’année et tester plusieurs sports avant de se décider, « l’idée est de trouver ce qui vous correspond, on n’est pas là pour faire de l’argent – d’ailleurs nos tarifs sont dégressifs. Autre particularité du club : on peut s’y entraîner aux côtés de champions. Comme Magda Wiet-Hénin, quand elle vient passer quelques temps à Nancy. Aussi douée que sa championne de Maman, la fille aînée de Valérie est déjà au sommet dans un autre sport : le taekwondo. Championne du monde junior en 2012, vice-championne d’Europe, remplaçante aux JO de Rio, la jolie brune vise les championnats du monde cette année et porte haut les valeurs du Punch et de la famille Hénin.

Plus d’infos sur punch-nancy.org

Publi-reportage • Photo © DR