Recettes #190

360
Tian de Légumes © iStock

Tout sur le tian de légumes

Spécialité provençale, le tian de légumes est un plat rafraîchissant qui va rythmer tous nos repas d’été.

Spécialité du Vaucluse, le tian de légumes a rapidement franchi les limites du département pour devenir un plat typiquement provençal, très apprécié en période estivale. Cuite longuement au four, cette spécialité pleine de soleil n’a rien de bien compliqué et connaît de nombreuses versions pour varier les plaisirs.

Made in Provence

Idéal pour les déjeuners ensoleillés et conviviaux, le tian de légumes est un plat aussi succulent que coloré. Traditionnellement, les ingrédients découpés en rondelles se disposent en forme de spirale dans un plat en terre cuite, capable de supporter une longue cuisson au four.

Ce plat provençal fait saliver nos papilles avec ses légumes gorgés de soleil (courgettes, tomates, aubergines, ail…) et s’agrémente, à l’origine, de fromage de chèvre. Les amateurs de goûts plus doux pourront en revanche remplacer sans problème le chèvre par de la mozzarella par exemple. Le tian accompagne ainsi parfaitement les grillades d’été, les poissons ou les poulets rôtis.

Tian de Légumes © iStock

La recette originale

Pour réaliser votre tian, optez toujours pour des légumes de saison, bio de préférence, car ils ne seront pas pelés. Vous aurez besoin de deux courgettes, d’une aubergine, de deux oignons, de six tomates, de gousses d’ail à votre convenance, d’herbes de Provence (thym, romarin…), de fromage de chèvre ou de mozzarella et d’huile d’olive.

Lavez bien tous les légumes et coupez-les en rondelles d’environ 1 cm et faites de même avec le fromage. Dans un plat en terre cuite, disposez les rondelles en alternant les légumes et intercalez les tranches de fromage. Disposez le tout en cercle ou en colonnes comme bon vous semble.

Versez un généreux filet d’huile d’olive sur les légumes et finissez en disposant les gousses d’ail, épluchées ou en chemise. Saupoudrez le tout d’herbes de Provence et enfournez à 180 degrés (n’oubliez pas de préchauffer le four préalablement). Au bout de quinze minutes de cuisson, récupérez le jus au fond du plat pour arroser les légumes et enfournez encore une bonne demi-heure en variant la température si besoin. Dégustez avec une viande, un poisson ou du riz.

Astuces de chef
Si le tian est incontestablement un plat d’été, on peut déguster cette spécialité toute l’année en variant les légumes. À l’automne, les potirons, courges et autres butternuts remplaceront sans mal les courgettes et les tomates. La pomme de terre (avec du laurier et de l’ail) est également une alternative, bien que moins légère.
Pour les amateurs de fromages de caractère, on pourra remplacer le chèvre et la mozzarella par du gorgonzola (arrosé d’huile de noix, c’est un délice), du saint-félicien, du roquefort ou du parmesan vieux. La ricotta fraîche, la feta ainsi que le cheddar plairont aussi probablement aux enfants qui rechignent souvent à manger des légumes.
Enfin, vous pouvez encore agrémenter votre tian avec du saumon, du chorizo et du miel, notamment si vous utilisez du fromage de chèvre. Testez également une recette sucrée salée en préparant un tian de pruneaux, avec du lard et des œufs battus. Et pour un repas complet, vous pouvez faire cuire vos légumes avec un fond de riz ou de quinoa. Bref, vous l’aurez compris, avec le tian, tout est possible…

M.K

Quand la pavlova, tout va

Tout en légèreté, la pavlova est un merveilleux dessert à base de meringue et de crème fouettée imaginée en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova. Il aurait été inventé à l’issue du voyage de la danseuse en Australie et en Nouvelle-Zélande, ces deux pays se disputant d’ailleurs depuis la parenté de ce délice.

Aérienne, comme la muse qui lui a donné son nom, la pavlova est obtenue à partir d’une base de blancs en neige auxquels on incorpore du vinaigre blanc, du sucre et de la vanille avant de les cuire en meringue, durant 45 minutes à 120° puis 20 minutes à 90°. Une fois la meringue refroidie, on la recouvre de crème fouettée et de fruits frais comme des fraises, de la pêche, du kiwi ou encore de la banane. Pour une version moderne et gourmande, on peut même y ajouter quelques bonbons gélifiés colorés, au goût acidulé. 

En Australie et en Nouvelle-Zélande, la pavlova est un dessert traditionnel des fêtes de Noël. © iStock