Un tour du monde en amoureux

48

Partis à vélo faire un petit tour en France, Nathalie et Xavier se retrouvent trois ans et demi plus tard sur les routes de l’Inde. Aucun problème d’orientation, juste une envie un peu folle d’aventure et de découvertes. Sans rien programmer à l’avance, avec quelques économies et pas mal de temps devant eux, les deux amoureux se laissent porter au fil des rencontres dans une trentaine de pays. 4 ans, 4 mois et 4 jours plus tard, il reposent le pied en France et racontent leur incroyable périple.
Depuis qu’il est tout petit Xavier a un rêve : partir faire le tour du monde. C’est un grand sportif qui a déjà un peu baroudé en reliant, à vélo, Cognac à Valence en Espagne. Nathalie, qui a fait une partie de ses études à Nancy, n’est pas sportive du tout « même carrément allergique au sport, déclare la jeune femme dans un éclat de rire. Arrivée à un tournant de ma carrière, j’avais besoin de réfléchir, alors pourquoi pas en voyageant ? » Pour réaliser leur projet, Xavier démissionne et se plonge dans l’organisation pratique du voyage qui se fera à vélo « nous avons opté pour le deux-roues pour l’autonomie qu’il offre. Cela nous a paru idéal, plus rapide que la marche, plus pratique pour transporter nos bagages, et pour la facilité de se poser où l’on veut. » Passée sans transition de son siège de bureau à la selle de son vélo Nathalie se souvient des courbatures de premiers jours et des premiers kilomètres en France « j’en garde un super souvenir et une vraie surprise sur la générosité et l’accueil. Mais très vite nous avons eu envie d’aller plus loin et surtout de changer de continent. » Après l’Espagne et le Portugal le premier coup de cœur du couple est pour le Maroc « comme au Brésil, en Inde, au Laos ou en Thaïlande, les gens y sont spontanés et chaleureux, ce qui n’est pas le cas partout. Dans certains pays, comme au Sénégal les gens exigeaient une contrepartie à leur accueil, on s’est fait avoir une fois, pas deux ! Mais en général, les rencontres ont été géniales et nous ne sommes jamais sentis en danger nulle part. Nous avons sûrement une bonne étoile… »

DCF 1.0

Au fil de l’aventure

La feuille de route de Nathalie et Xavier laisse beaucoup de place à l’inattendu «  quitte à passer pour des fous, nous n’avions qu’une destination sûre : l’Inde. Notre chemin s’est tissé au fil des rencontres, à l’intuition. Nous apprenons à relativiser les choses au cours du voyage, la distance n’importe plus et nous ne courons plus après le temps. Le voyage peut s’arrêter demain pour une raison de santé, de nostalgie, d’argent ou autre, nous sommes déjà très heureux d’avoir réalisé ce bout de chemin … Nous préférons nous laisser guider par ce je ne sais quoi, prendre le temps d’observer, écouter, et savourer. » Certains pays leur plaisent tellement qu’ils s’y posent longtemps, 6 mois au Brésil, 5 mois en Inde « jusqu’à épuisement du visa… » Et puis un jour, l’envie de rentrer se fait sentir. « Pendant 4 ans et demi, on e a prend plein les yeux, rencontré plein de gens, plein de cultures différentes. On a besoin de digérer toute cette intensité, de se poser et peut-être de s’enraciner, poursuit Nathalie. Et puis la toile de tente n’était plus étanche… » Il leur faudra 6 mois pour  retrouver leurs pénates, en passant par Dubaï, Istanbul et les pays de l’Est. Pendant quatre ans, Nathalie et Xavier ont pris des centaines de photos avec leur petit appareil numérique et tenu scrupuleusement un carnet de voyage qui leur servent aujourd’hui à faire partager leur voyage. Ils ont également écrit 2 livres et en préparent un autre. Une façon de continuer à vivre ce voyage ? Sûrement, mas surtout une façon d’entretenir la flamme et de rêver au prochain. « Cette fois-ci on en rêve tous les deux. Après avoir renoué avec la vie citadine, la vie au rythme de la nature nous manque. Cet été, les vacances seront avec tente et vélos. »  Avant de nouvelles aventures …

Récit de voyage-rencontre avec Nathalie et Xavier le 2 février à 14h
Plus d’infos sur www.nathaxavelo.com