Michel Trevillot : affaire gagnante

653

L’ancien huissier de justice gère le plus grand groupe de vente aux enchères  de véhicules de la région. Est Auction, une société qui roule !

Michel Trevillot a la poignée de main ferme. Celle de ceux qui connaissent bien les affaires et savent décider. On peut se croire un instant intimidé en pénétrant dans les imposants locaux de sa société basée sur le dynapôle de Fléville-devant-Nancy. Quand il vous accueille dans son bureau, placé sous une tour de verre, l’homme vous met de suite à l’aise. Branchez-le voitures, il devient intarissable, connaissant le sujet sur le bout des doigts. Et pour cause. Michel Trevillot fut longtemps huissier de justice avant de vendre son étude pour devenir le gérant d’Est Auction.

Est Auction : enchères de choc

Depuis la création de la société voilà bientôt dix ans, il est à la tête de ce qui est devenu le plus grand centre de ventes aux enchères de véhicules du Nord-Est de la France. Le marché automobile et ses méandres n’ont pas de secret pour lui. Un coup de téléphone, c’est une bonne affaire qui est au bout du fil. Souvent un coup de cœur. Est Auction met à disposition des sociétés de location longue et courte durée, constructeurs, sociétés de crédit, établissements bancaires ou financiers, établissements publics, mandataires judiciaires, des véhicules de l’administration, de société, de tourisme, des utilitaires légers, des poids lourds. Concrètement, une vente aux enchères comment cela marche chez Est Auction ? Michel Trevillot en définit avant tout l’esprit : « Ici, tout se fait dans la transparence, le plus grand professionnalisme et en toute convivialité. N’oublions pas qu’un achat est souvent d’impulsion donc de plaisir. » L’effet crise a t-il eu un impact sur l’activité de la société ? Consultant ses statistiques de ventes qui défilent sur son écran d’ordinateur, il constate : « C’est certain. Mais même avec la réduction des parcs de beaucoup de sociétés et la concurrence des ventes sur Internet, nous arrivons à sortir tout de même près de 5000 véhicules en moyenne par an. » Est Auction reste donc une affaire florissante et qui a de l’avenir. Ainsi, près de 10% du chiffre d’affaires est réalisé à l’export.

Une histoire de passion

En nous faisant visiter le grand hangar où sont exposés des dizaines de modèles rutilants, Michel Trevillot n’est pas peu fier de nous montrer quelques merveilles. Pour peu, il nous les ferait essayer. Gérant et d’abord animé d’un allant qu’il sait allégrement transmettre à ses clients et à ses collaborateurs. C’est sûr, le parc a de l’envergure. L’homme sait mettre en valeur ses produits. Le 9 mars dernier, 147 véhicules de toutes marques ont été mis aux enchères. Une vente (deux par mois) qui répond à un rituel bien huilé et très précis : horaires d’exposition la veille de la vente de 13 h à 19 h, le jour même à partir de 8 h, vente à partir de 12 h avec par ordre : véhicules de l’administration, utilitaires légers, véhicules de société puis de tourisme. Bonnes affaires assurées ! Les acquéreurs se montrent unanimes. A noter et c’est important que chaque véhicule présenté a subi un contrôle technique et est véritablement bichonné avant les transactions. On est professionnel ou on ne l’est pas ! Michel Trevillot qui emploie 8 salariés s’est adjoint une équipe qui connaît son métier, ce à tous les étages de la pyramide Est Auction. Les prochaines ventes aux enchères ont lieu à Fléville-devant-Nancy les 6 et 20 avril. Et si, à tout hasard, les acheteurs potentiels n’ont pas trouvé ici leur bonheur, ils peuvent se rendre à Nuit-Saint-Georges, entre Dijon et Beaune, autre point d’ancrage d’Est Auction. De toutes les manières, Michel Trevillot veille sur son trésor. En Lorraine ou en Côte d’Or, il vous vendra d’abord sa passion. Parce qu’il n’est pas interdit de rêver devant une Alfa Roméo et autres consœurs à des prix défiants toute concurrence ! Et de se les offrir, si plus et affinités.

Est Auction : www.encheres-nancy.com • 03 83 26 38 28