Alde Harmand : tourisme passion

320

Depuis l’enfance, Alde Harmand, président de l’Agence Départementale du Tourisme de Meurthe-et-Moselle, suit un itinéraire guidé par l’attrait du patrimoine.

Quand on lui demande à quand remonte son attirance pour l’éclectique patrimoine de notre région, Alde Harmand, reste quelques instants songeur, disant au final avec une grande simplicité : « En fait, aussi loin que je me souvienne, depuis toujours. J’ai eu très jeune cet intérêt ». Pour quelqu’un qui naquit au cœur de la cité touloise, empreinte d’histoire, à quelques pas de la séduisante Cathédrale Saint-Etienne, on trouve là une réelle logique d’existence et de parcours. De guide saisonnier des débuts avec les Jeunes Amis du Musée locaux à son cursus en Histoire de l’Art, celui qui est aujourd’hui âgé de 42 ans, est passé à présent de l’autre côté de la barrière.

Connaisseur du territoire

Outre ses implications politique et citoyenne au sein de plusieurs exécutifs, il est le président de l’Agence Départementale du Tourisme de Meurthe-et-Moselle, qui cristallise l’importante action de terrain du Conseil général dans le domaine. Quand il liste les objectifs de la structure, le président s’exprime : « Le rôle de l’Agence départementale est de développer une communication sur toutes les potentialités du territoire par un soutien technique, en somme de favoriser une mise en réseau de tous les partenaires impliqués dans cette mission de valorisation et de promotion ». Et le passionné n’est pas très loin :   La Meurthe-et-Moselle est un département qui concentre la diversité lorraine : architecture, culture, paysages et forêts, gastronomie, arts et traditions… Nous avons à cœur dans nos initiatives de la mieux faire connaître aux touristes… mais aussi aux Meurthe-et-Mosellans ». Personnage discret, Alde Harmand sait évoquer en fin connaisseur cette Meurthe-et-Moselle, réputée pour son patrimoine pluriel accumulé au fil des siècles dans des villes comme Nancy, Lunéville ou Baccarat, entre autres.

Les coups de cœur

Quand on dialogue avec lui sur les nombreux circuits de randonnées du département (1500 km de balades sur des sentiers entretenus et balisés), il dresse volontiers le tableau d’une belle carte touristique, rappelant que l’implication de l’Agence – certifiée qualité – s’étend des vallées du Pays Haut aux horizons qui surplombe la colline de Sion. L’homme est intarissable, causant des multiples formes que peut prendre l’aspect touristique, y compris le tourisme vert et les courts séjours thématiques prisés par le public : « C’est le sens de toute notre démarche professionnelle. L’un de nos axes de communication tend à séduire Parisiens et Rémois avec ce message d’une Meurthe-et-Moselle proche de chez eux, attractive, accueillante et peu chère ». Alde Harmand a bien sûr plusieurs coups de cœur, des lieux qu’ils recommandent tout particulièrement : « La Cathédrale Saint-Etienne, bien entendu. Mais aussi les Prémontrés à Pont-à-Mousson ou encore les Loges à Blénod-lès-Toul. »

« Venez  à Toul ! »

Et d’ajouter : « La Meurthe-et-Moselle est un tout, à proximité des Vosges, complémentaire par ses nombreux sites. Avec de la curiosité, on découvre dans les villes et villages mille intérêts », notant : « Le tourisme est un produit alliant plaisir et sensibilité. Récemment, nous avons mis en place le réseau Meurthe-et-Moselle gourmande autour de restaurateurs ». Alde Harmand, le féru de patrimoine, est né Toulois. Il était logique de conclure cet entretien qui nous a menés au cœur de cette mosaïque humaine et paysagère que compose la Meurthe-et-Moselle, par quelque évocation sur la cité des Leuques. Laissons le conclure : « La Ville de Toul propose cet été des animations uniques en leur genre : « La casse-croûte de Quasimodo » consistant à une escale gastronomique originale tout en haut de la Cathédrale, « Nuit Lumière d’une cathédrale » ou l’évocation historique et romantique de l’histoire de la ville… contée par les gargouilles du monument ». Intarissable, on vous le disait. Pour en savoir plus : www.tourisme-meurtheetmoselle.fr et www.culturemm.com.