#63

311

Edito

Sauter pour mieux manger

Les Français ne plaisantent pas avec la cuisine. Elle est même une « forme sérieuse d’art et un sport national », comme le soulignait avec fort à-propos la chef cuisinière américaine Julia Child. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si Anglais et Français se sont répartis les tâches sur ce point : aux premiers un humour mordant, aux seconds des mets à se taper le postérieur sur le trottoir (ne tentez pas d’exécuter cette manœuvre sans raison culinaire valable !). Bref, vous ferez difficilement avaler n’importe quoi à un « Froggie »1 qui se respecte.

La Lorraine aussi a son lot de plats délectables. Souvent considérée comme trop riche, trop grossière, sa gastronomie a parfois été reléguée en seconde zone. Talentueux chefs lorrains aux fortes identités culinaires, critique amoureux des belles lettres et des bons petits plats ou photographes, des personnalités de notre région rendent enfin justice à ce terroir. Ici, les morceaux de lards chantent dans la poêle, les mirabelles se dorent la pilule dans vos assiettes et les saveurs dansent une valse enivrante, à s’en lécher les babines.

1 Surnom amical et animalier que donnent les « Rosbiffs » aux Français, amateurs de grenouilles.