Une piscine claire comme de l’eau de roche

275

Outre un nettoyage quotidien, il est primordial pour sa pisicne de garder, saison après saison, une eau pure et saine pour un confort maximal de baignade et une meilleure efficacité des produits de traitement de l’eau.

Lorsque vous remplissez le bassin pour la première fois, n’oubliez pas les trois produits essentiels : le chlore (à laisser agir pendant douze heures), l’anticalcaire et l’antialgues. L’eau est soumise à deux sources majeures de pollution : celle de l’environnement extérieur, avec les chutes de feuilles, la poussière, le pollen et les pluies ; mais aussi une autre pollution liée aux baignades, qui laissent derrière elles de nombreuses bactéries (cheveux, sueur, etc.) L’eau d’une piscine doit être changée tous les quatre ans. Pendant ce laps de temps, il est impératif de garder une eau saine, ce qui demande des efforts quotidiens, hebdomadaires et annuels.

Veiller à l’équilibre des eaux

Chaque semaine, il est important de vérifier l’indice de pH qui définit la douceur de l’eau. Son niveau doit se situer entre 7,2 et 7,4. Si ce n’est pas le cas il faudra verser un produit de correction pour éviter les irritations cutanées et les odeurs désagréables. Des appareils de mesure de l’alcalinité (TAC) existent : ils permettent de vérifier la teneur de l’eau en bicarbonates. Le TAC devra se situer entre 80 et 150 mg/l.

Désinfecter et nettoyer

À l’aide d’une épuisette, nettoyez quotidiennement les insectes et autres feuilles mortes à la surface de votre bassin. Une fois par semaine, désinfectez l’eau avec du chlore (qui permet en outre de lutter contre la prolifération des algues.) Choisissez de préférence un chlore stabilisé qui résistera ainsi mieux aux UV du soleil. N’hésitez pas à vérifier le bon fonctionnement du filtre et nettoyez-le régulièrement. Utilisez de l’anti-algues si besoin. Si l’eau est blanche, utilisez un anti-calcaire.

Économiser

Si vous veillez à garder une eau pure chaque année, vous pourrez alors plus facilement la récupérer l’année suivante. Pour ce faire, il faut effectuer un traitement intense au chlore et un détartrage du filtre. Après avoir laissé agir pendant 24 heures, aspirez le fond de la piscine pour éviter que le filtre ne s’encrasse. Rajoutez ensuite de l’eau jusqu’à atteindre le milieu du skimmer.

Des outils qui facilitent la vie

Pour maintenir longtemps une eau de qualité, il existe certains appareils de régulation automatique. Le régulateur d’eau, composé d’un robinet flotteur et d’une sonde, permet de maintenir le niveau de l’eau lorsque celle-ci s’évapore. Il permet également d’éviter tout débordement du bassin, notamment en période de fortes pluies. le chlorinateur permet lui de diffuser le chlore de manière continue. C’est donc un outil essentiel, notamment pour vos absences prolongées. Des aspirateurs manuels ou des robots permettent aussi de simplifier le nettoyage du bassin, en profondeur. À brosse, avec ou sans roulettes, ils existent en différents modèles, chacun étant adapté à un type de piscine particulier.

Au fil des saisons

Les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. L’automne il sera nécessaire de nettoyer plus fréquemment son bassin à cause des chutes de feuilles. Pendant cette saison, pensez également à réduire le temps de filtration de l’eau : en effet, la température extérieure et donc celle de l’eau diminuent, et les baignades se font moindres. L’hiver, en dessous de 12°C, les bactéries ne se développant plus à cause du froid, vous pouvez laisser l’eau reposer en utilisant un produit d’hivernage liquide qui évitera le dépôt d’algues et de calcaire. Bâchez de préférence la surface de l’eau. L’hivernage présente l’avantage de remettre plus facilement la piscine en route au printemps. Bien entendu, pendant l’été, avec la chaleur et le grand nombre de baignades, l’entretien devra se faire de manière plus intense.

Claire MARTIN et Julie BLUTEAU