Une décoration façon tie and dye

365

Les années soixante-dix sont loin, mais le tie and dye fait son retour dans la mode… comme dans la décoration. Cette tendance apporte de la couleur à nos intérieurs.

Pendant longtemps, la technique du tie and dye impliquait de nouer des tissus avant de les imbiber de teinture. Il en résultait des cercles de couleur, plus ou moins larges et, surtout, plus ou moins foncés sur leurs extrémités. Depuis quelques mois, ce jeu de couleur fait à nouveau forte impression. Les ronds sont oubliés et il s’illustre maintenant par des dégradés plus ou moins marqués, présents sur les textiles, bien sûr, mais aussi sur les murs, comme sur les pièces de vaisselle et de mobilier. Si un intérieur entièrement redécoré de cette manière peut manquer de subtilité, quelques éléments savamment choisis permettent d’introduire en douceur des teintes fortes. Il n’est pas non plus obligatoire d’opter pour des tons saturés, très vifs : une palette de divers blancs ou gris perle pourra également séduire les moins téméraires.

Lavage en machine

Les tissus sont évidemment les premiers concernés par ce style de décoration. Il n’y a en effet rien de plus facile que de teindre soi-même une nappe ou des rideaux pour leur donner un effet dégradé. Il suffit de remplir une bassine d’eau chaude et de teinture adaptée, d’y tremper jusqu’à mi-hauteur la pièce que vous désirez colorer, puis de l’étendre, partie blanche vers le haut, afin que la teinture s’accumule à la base du tissu pendant le séchage. Ce procédé est aussi valable pour les housses de coussin, à utiliser à volonté dans le salon comme dans les chambres. Il existe également des tapis teints de cette manière, qui apportent une touche originale au sol.

SS14_ITC_Pkg_2.indd

Dos au mur

Les cloisons peuvent être repeintes en créant un jeu de dégradés, simplement en mélangeant des doses de plus en plus importantes de peinture blanche à la couleur de base et en réalisant des rayures horizontales aux lisières floutées. Toutes les teintes peuvent être utilisées dans ce cadre, du rose vif au gris le plus sage. Si vous craignez de ne pas réussir ces travaux pratiques, vous pourrez aussi trouver des papiers peints aux reflets « ombrés », qui transformeront vos pièces beaucoup plus facilement. Sachez qu’en maintenant les coloris les plus foncés au pied du mur, vous donnerez l’impression que celui-ci est plus grand. Il vous suffira ensuite d’harmoniser vos encadrements de porte ou de fenêtres en les repeignant dans le ton le plus foncé.

imageArticle2

Dans le sac

Il est également possible d’inviter le tie and dye chez vous sans vous lancer dans de grands travaux. Vous trouverez ainsi des tabourets assortis chez Fleux, des suspensions, coussins et plaids en laine chez HK Living, des accessoires décoratifs chez Ferm Living, des photophores dessinés par Sarah Lavoine, des coussins chez Becquet, des rangements chez Mushkane, des lampes chez Colonel… Ailleurs, ce sera des assiettes, bols ou vases, selon les derniers arrivages en cours. La plupart des marques s’y mettent à tour de rôle et cette tendance, née en 2013, s’annonce comme l’un des procédés majeurs de 2014, si l’on en croit les catalogues des collections en cours et à venir. Les meubles bicolores commencent par ailleurs à se faire remarquer, même s’ils restent encore plus confidentiels et, donc, plus originaux.

Mélanie De Coster

imageArticle0Douce nuit

Si le choix du lit et de son matelas est important pour passer des nuits paisibles, les draps le sont tout autant. La qualité du tissu, le détail des motifs, l’épaisseur et la composition de la couette jouent un rôle important dans l’atmosphère de la chambre. Les tons poudrés et fleuris participent à une ambiance douce et relaxante. Calvin Klein Home le sait et propose une parure de lit en satin de coton couleur bleu ardoise et taupe, aux dimensions harmonieuses et aux imprimés floraux. De quoi favoriser les jolis rêves et éloigner les cauchemars…

Parure de lit Regent Damask de Calvin Klein
Drap (240×310) : 149 €
Taies : 40 €
Housse de couette (240×220) : 295 €
En vente dans les grands magasins.

G13651_LaCouleurDansLaMaison_001.inddLe temps des couleurs

Puissante, la couleur est capable de modifier notre perception de l’espace. Un ouvrage propose d’apprendre à la maîtriser grâce à divers projets de décoration qui prennent place dans toutes les pièces de la maison. Après avoir décrit les principes de base, comme les différents types de peinture, les outils et les bons gestes à adopter, l’auteur montre comment habiller ces zones de plusieurs façons à l’aide de photographies d’ambiance et de pas à pas. Le niveau de difficulté, le budget, le temps de réalisation et le matériel nécessaires sont systématiquement indiqués.

La Couleur dans la maison, M. Oliveira, éditions Eyrolles, 19,90 €