Un sauna dans la maison

243

Si les saunas scandinaves sont installés à l’extérieur, dans de petites annexes en bois, ce produit s’adapte aussi à nos intérieurs.

Installer un sauna à l’intérieur d’un logement n’est pas si difficile. Il est bien sûr préférable de disposer d’un espace adéquat, si possible à proximité d’une salle d’eau, voire à l’intérieur de celle-ci, mais les kits actuels trouvent leur place dans toutes les pièces de la maison. Les fabricants proposent ainsi des cabines standardisées qui comprennent tous les éléments classiques de ces espaces, comme les bancs et le poêle, et qui s’intègrent sans difficulté dans nos habitations. Pour plus de modularité, il est aussi possible d’opter pour un modèle combiné, qui peut également être utilisé comme hammam et qui comprend une douche. Cette dernière option permet une utilisation quotidienne et évite de perdre trop d’espace. Aujourd’hui, les cabines à infrarouges permettent de bénéficier des bienfaits du sauna sans devoir en supporter les températures élevées : à la place d’un poêle, des radiateurs émettent des rayons infrarouges de manière à atteindre une température moyenne de 55°C, soit bien moins que les 100°C habituels de ces espaces.

LM15-042

La vapeur à votre goût

Les saunas en kit sont bien souvent standardisés mais il est possible de les personnaliser en modifiant le choix du bois, le modèle de porte ou la gamme de poêle (électrique, gaz ou bois). Il ne faut cependant pas négliger l’importance de l’humidité dans ces cabines : le choix d’essences de bois adaptées, denses et résistantes, est indispensable. La plupart des constructeurs optent pour de l’épicéa, du hemlock ou du pin, même s’il est possible de choisir du tremble ou de l’aulne. Dans tous les cas, il faut veiller à l’aération de la pièce, pour limiter l’apparition de moisissures et penser à nourrir régulièrement le bois avec une huile adaptée à sa nature.

Quelques chiffres

L’installation d’un sauna demande une hauteur sous plafond d’au moins 2 mètres, qui peut cependant varier selon le modèle choisi. Il faut également prévoir une distance de 5 à 10 cm entre les parois de la cabine et les murs de la pièce pour ne pas bloquer la ventilation. Ces calculs ne sont évidemment pas nécessaires dans le cas d’une mise en place à l’extérieur, mais il faudra par contre procéder à une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Par ailleurs, certains saunas doivent être reliés à un disjoncteur séparé et peuvent nécessiter l’appui d’un électricien qualifié.

Mélanie de Coster