Un peu plus près des toitures

17

Dans une maison, il y a toujours moyen de gagner un peu d’espace. En aménageant les combles, par exemple…

Alors que le secteur immobilier se montre de plus en plus gourmand, il est facile de gagner quelques précieux mètres carrés supplémentaires… sans avoir à déménager. Pour élargir leur espace vital, les Français partent désormais à la conquête… de leurs combles ! Des entreprises se spécialisent même dans leur aménagement et transforment les charpentes pour installer de nouvelles pièces à la place. Chambres, bureaux, salles de jeu et même salles de bains prennent de la hauteur…

Règles du jeu

Pour pouvoir s’installer dans les combles, il faut déjà être en mesure d’y tenir debout. Pour cela, il est généralement estimé que cet espace est aménageable si la pente du toit est supérieure à 30 %. Cependant, avoir la place nécessaire n’est pas l’unique condition avant de commencer les travaux : une autorisation est indispensable. Si vos nouvelles pièces représentent moins de 20 m2, une simple déclaration de travaux suffit. Au-delà, un permis de construire est obligatoire. Il peut être plus compliqué de l’obtenir dès lors que l’habitation est située près d’un site classé, pour des raisons d’équilibre esthétique : la simple présence de fenêtres dans le toit peut être jugée disgracieuse.

Les dés sont jetés

Les travaux sous le toit sont souvent l’occasion de revoir l’isolation de la maison… et donc de bénéficier d’éventuels crédits d’impôts. Juste ce qu’il faut pour investir dans des placards adaptés. Ces zones de vie s’avèrent en effet de plus en plus faciles à meubler, grâce à des kits pour sous-pentes qui permettent d’installer en quelques heures des penderies ou des bureaux. Les portes coulissantes seront d’ailleurs privilégiées dans ces espaces. Les étagères modulables – composées de blocs à empiler – y trouveront naturellement leur place, comme les meubles bas. Le coût le plus important restera donc bien celui des travaux, qui varie de 300 à 1 000 € au m2. Faites établir plusieurs devis pour ne pas sauter au plafond en découvrant l’addition !

Mélanie De COSTER