Six éléments à conserver lors d’une rénovation

283
© IStock

Pour des raisons environnementales autant que par goût, vous avez choisi de restaurer un logement ancien et tenez autant que possible à préserver l’âme des lieux. Voici six éléments d’époque à mettre en avant lors de votre projet de rénovation.

Séduit par son charme et son apparence unique, vous venez d’acquérir une demeure ancienne. Si les travaux de rénovation sont indispensables pour remettre votre nouveau bien au goût du jour et le rendre à nouveau fonctionnel, certains matériaux et détails architecturaux sont à conserver afin de garder intact le cachet historique des lieux.

Le revêtement de sol

S’il peut avoir subi les outrages du temps, le plancher des bâtiments anciens doit à tout prix être restauré plutôt que remplacé ! Non seulement les vieux revêtements de sol donneront un supplément d’âme à votre intérieur, mais certains, à nouveau tendance et devenus aujourd’hui très onéreux, vous permettront de faire de substantielles économies. On fond notamment pour les magnifiques parquets en bois massif, et tout particulièrement ceux en point de Hongrie qui, une fois poncés et vitrifiés pour un entretien plus facile, retrouveront leur beauté d’origine. Caractéristiques du patrimoine français, les tomettes, ces ravissants carreaux de terre cuite en forme de nid d’abeille, évoquent le charme rustique des mas provençaux. Si on aime leurs teintes allant de l’ocre au rouge brique en passant par le brun et leur inimitable cachet, leur remarquable résistance aux chocs et à l’usure finit de nous convaincre. Même chose pour les carreaux de ciment, très recherchés ces dernières années pour habiller le sol des cuisines, entrées et salles de bains.

Les poutres apparentes

Véritable atout déco, les vieilles poutres en bois, qu’il s’agisse des solives du plancher supérieur ou de la charpente au niveau des combles, sont absolument à conserver ! On adore leur aspect chaleureux et authentique qui confère une atmosphère cosy à notre logis. Une fois décapées et traitées contre les insectes et les champignons, vous pouvez les laisser brutes pour un aspect rustique chic qui apportera un charme fou à vos pièces à vivre ou les peindre en blanc pour mieux les intégrer à un intérieur contemporain.

Les poutres situées dans les cloisons peuvent quant à elles faire office de claustra, afin de délimiter l’espace sans occulter la lumière. Si vous réhabilitez un ancien atelier, les poutres métalliques sont elles aussi à mettre en valeur pour renforcer l’aura industrielle des lieux.

Les vieilles cheminées

Le bel appartement d’époque que vous venez d’acheter est pourvu d’une élégante cheminée en marbre dont vous n’avez pas l’utilité ? Qu’à cela ne tienne ! Au lieu de vous en servir pour chauffer votre logement, faites-en un élément décoratif central de votre pièce et mettez-le en valeur. Vous pouvez également vous servir du manteau comme d’une étagère, en y disposant livres et bibelots ou en accrochant un grand miroir ou un tableau au-dessus de celui-ci. N’hésitez pas à jouer sur les styles en faisant se côtoyer des objets d’art pop et modernes avec cet élément ancien pour un mélange subtil et osé.

Les murs en briques

Autrefois peu désirables, les murs de briques en terre cuite sont à nouveau au goût du jour depuis une quinzaine d’années. Incontournable des ambiances déco de style industriel, ce matériau de construction ancien possède d’évidentes qualités esthétiques, mais aussi techniques : solidité, durabilité, bonne isolation thermique et phonique. De nombreux logements du nord et du sud-ouest de la France en sont d’ailleurs pourvus. Si vous avez la bonne surprise de découvrir de vieilles briques en bon état en ôtant un ancien revêtement mural, nettoyez-les et mettez-les en valeur. Atmosphère loft new-yorkais garantie !

©iStock

Les moulures

Emblématiques des appartements haussmanniens, les moulures d’époque habillent avec noblesse les hauts plafonds, les murs et les encadrements des portes. Raffinés, ces éléments artistiques d’inspiration grecque, classique ou Art déco apporteront un charme discret à toutes vos pièces. Un simple coup de chiffon et une couche de peinture peuvent suffire à leur rendre toute leur splendeur. Pour les mettre en avant, vous pouvez aussi jouer sur les contrastes des couleurs.

Verrières et vitraux

Pour des raisons d’isolation évidentes, les fenêtres font partie des premiers éléments remplacés lors de la rénovation d’un logement ancien. Pourtant, leur potentiel décoratif peut être immense ! Ainsi, les grandes verrières d’atelier et les vitraux Art nouveau, s’ils ne causent pas trop de déperditions thermiques, sont absolument à préserver après avoir été remis à neuf, par exemple en remplaçant les vieilles vitres par du double vitrage, du moins pour celles qui donnent sur l’extérieur. Ces reliques du passé architectural apporteront une touche unique à votre logement.

Lauren Ricard

Photos © iStock, Castorama, Shutterstock, DR