Se cacher des regards indiscrets

1147

Que ce soit pour profiter d’un barbecue entre amis ou pour faire bronzette sur son transat, se protéger des regards extérieurs est indispensable lorsqu’on dispose d’un balcon ou d’une terrasse.

Pour vivre heureux, vivons cachés ! Il n’y a en effet rien de pire que de se rendre compte que votre voisin passe sa journée à vous zyeuter tandis que vous vous prélassez tranquillement sur votre transat… Disposer d’un balcon ou d’une petite terrasse est un luxe et un privilège, mais le vis-à-vis peut vite gâcher le plaisir de profiter de son extérieur. Voici donc comment préserver votre intimité des regards indiscrets…

Opter pour des claustras

Pour s’épargner une trop grande promiscuité avec ses voisins, la première solution, et la plus classique, est d’opter pour des canisses. En bois, en paillon ou en PVC, elles constituent d’excellents brise-vue car elles sont faciles à installer et bon marché. Bémol : comparées à toutes les possibilités d’aménagement extérieur existant aujourd’hui, les canisses sont beaucoup moins modernes. De plus, leur durée de vie reste très limitée car elles supportent mal le vent, les intempéries et les UV.

Autre option : se tourner vers les claustras. Très tendance ces dernières années, ces panneaux occultants, qu’ils soient en bois, en bambou tressé ou encore en métal, permettent d’aménager son petit extérieur tout en apportant une touche déco supplémentaire. Plus solides et plus esthétiques que les canisses, ces cloisons permettent en outre de gagner de la place.

image1

Miser sur le végétal

Envie d’un peu plus de nature ? Misez sur le végétal qui vous permettra d’éviter le vis-à-vis tout en préservant la luminosité. Quelques plantes vertes, disposées dans de jolis pots, peuvent en effet suffire à garder vos distances avec le voisinage. Pour créer un cocon intimiste et luxuriant, privilégiez les végétaux au feuillage dense ou les arbustes persistants qui conservent leurs feuilles toute l’année. Si vous désirez plutôt une ambiance « minijungle », préférez les hauts branchages et les plantes exotiques telles que le bambou. Elles résistent aussi bien à la chaleur qu’au froid et traversent donc toutes les saisons sans ciller.

Enfin, vous pouvez combiner claustra et végétaux grâce aux plantes grimpantes. Il suffit de mettre en place des cadres en bois sur lesquels vous ferez pousser des végétaux grimpants, du lierre notamment. Mais attention à l’entretien qui peut s’avérer fastidieux…

Photos © My little jardin, Fiberon, DR