Quel garde-corps choisir ?

753

Les terrasses et balcons installés en hauteur doivent être équipés de garde-corps de palier : cette barrière limite le risque de chute dans le vide. Il en existe de différents matériaux…

Pour des raisons de sécurité évidentes, la loi oblige l’installation de garde-corps sur les terrasses, balcons, loggias, galeries et autres mezzanines placés dès le premier étage d’une maison ou d’un immeuble. La hauteur de la main courante (la rampe) est fixée à un mètre minimum, ou 80 cm lorsque le garde-corps fait plus de 50 cm d’épaisseur. La zone de sécurité, c’est-à-dire la plinthe située en bas de l’installation, doit mesurer au moins 45 cm de haut et ne pas pouvoir servir d’échelle aux enfants. L’intervalle entre les barreaux horizontaux ne doit pas dépasser les 18 cm – 11 cm en cas de barreaudage vertical –, et l’espacement entre les poteaux ne doit pas être supérieur à 1,50 m.

Le choix du matériau utilisé pour construire le garde-corps dépend du style de la terrasse et de la maison auxquels il est rattaché.

LM02-047

En bois

Le bois confère une ambiance chaleureuse et traditionnelle, mais peut aussi se décliner en atmosphère coloniale, avec des croix de Saint-André, voire contemporaine lorsqu’il est combiné à de l’aluminium ou à de l’inox. Pour davantage de sécurité, le bois doit absolument être traité contre les insectes, les champignons et la pourriture.

En inox

Les rambardes en inox sont peut-être les plus populaires en ce moment. Il faut dire que ce matériau possède de nombreux atouts : inaltérable, inoxydable, facile d’entretien, économique et minimaliste… Souvent vendues en kit, les barrières en inox s’assemblent facilement, sans soudure, et apportent un style moderne à la terrasse, qui s’apparente alors au pont d’un bateau. Le sol doit être parfaitement lisse pour éviter que l’acier ne plisse. La structure peut être associée à une rampe en bois et à un remplissage en câble, en verre ou encore en tube inox… Le verre, moderne, est réputé pour son isolation acoustique et thermique, et protège des mauvais rayons du soleil.LM02-048

 

En aluminium

L’avantage de l’aluminium est qu’il ne rouille pas et qu’il nécessite peu d’entretien. Il est surtout utilisé pour sécuriser les balcons des bâtiments, tous identiques, et n’est donc pas très esthétique. Les barrières se posent « à la française » (sur le dessus de la dalle de béton), à l’anglaise (sur l’épaisseur de la dalle) ou en autoporté (maintenu grâce à un contrepoids).

En pierre

La rambarde en pierre est sans doute la plus résistante du marché, et n’exige pas forcément de gros travaux. Des dalles de pierre reconstituées, prêtes à poser et disponibles en divers coloris, sont désormais mises en vente pour bénéficier d’une balustrade digne de Roméo et Juliette.

En fer forgé

Plus désuets, les garde-corps en fonte et fer forgé sont sensibles à la rouille et doivent donc être traités régulièrement. En contrepartie, ils entrent parfaitement dans la tendance rétro et plaisent pour leur raffinement. Ils offrent de multiples possibilités de remplissages : résine acrylique, bois, tôle perforée ou verre feuilleté…