Quatre systèmes de chauffage moins nocifs pour la planète

88
Géothermie, bois, aérothermie et énergie solaire chauffent efficacement les logements sans nuire à l'environnement. © iStock

Vous souhaitez vous chauffer et profiter d’un maximum de confort sans nuire à l’environnement ? C’est possible, grâce à ces dispositifs plus durables qui aident à réduire les dépenses énergétiques

Préserver les ressources naturelles de la planète en se chauffant, et de l’autre, tenir à ce que votre domicile reste un nid douillet où il fait bon vivre. Pour concilier les deux, vous pouvez opter pour un système de chauffage écologique ! On vous propose quatre solutions moins énergivores.

Les granulés de bois limitent le CO2

À condition d’être issu de forêts gérées de manière écoresponsable, le bois permet de chauffer sa maison tout en ayant un impact limité sur l’environnement grâce à sa neutralité carbone et à son caractère naturellement renouvelable. Parmi les systèmes de chauffage à base de bois les plus performants, on retrouve notamment le poêle à granulés ou à pellets. Issus de résidus inutilisés de scieries, tels que poussières et copeaux, ces derniers sont plus économiques que le fioul, le gaz ou l’électrique et sont considérés comme plus propres encore que les bûches, du fait de leur combustion plus complète.

Quant au rendement de l’appareil en lui-même, il se situe en moyenne entre 80 et 95 % et ce, en rejetant un minimum de particules dans l’air extérieur. On optant pour ce mode de chauffage, vous pouvez enfin espérer réduire votre facture énergétique jusqu’à 30 %.

La géothermie, la chaleur venue de la terre

Propre, fiable, n’émettant pratiquement aucun gaz à effet de serre et relativement bon marché, la géothermie puise les calories naturellement contenues dans le sol ou les eaux souterraines afin de produire l’énergie nécessaire pour le chauffage, le refroidissement et la production d’eau chaude sanitaire de la maison. Ce système fonctionne grâce à une pompe à chaleur eau-eau ou sol-eau en captage horizontal ou vertical, couplée à des capteurs enterrés. La chaleur est ensuite diffusée dans la maison grâce à un plancher chauffant ou des radiateurs basse température.

model of house and heat pump system

Si la géothermie est aujourd’hui l’une des sources d’énergie les plus utilisées en France, c’est parce qu’en plus d’être renouvelable, au même titre que l’éolien ou le solaire, elle ne dépend pas des conditions météorologiques, ce qui lui permet de générer une chaleur et une électricité disponibles en quasi-permanence, et ce, sans produire de déchets. De plus, en dépit d’un investissement de départ assez important (20 000 € en moyenne pose comprise), son installation permet de diviser par trois la facture énergétique des ménages, et d’économiser ainsi près de 2 300 € par an. Elle est donc rapidement rentabilisée, d’autant plus si vous profitez des aides comme MaPrimeRenov’ et les primes énergie.

L’aérothermie dans l’air du temps

Puisant les calories contenues dans l’air extérieur pour chauffer l’intérieur des habitations, les pompes à chaleur aérothermiques air-air ou air-eau sont toutefois les plus répandues en France du fait de leurs multiples avantages : réversibilité, rentabilité, performance et faible impact environnemental.

Leur mise en œuvre est beaucoup plus facile et moins onéreuse que celle des pompes à chaleur géothermiques. En revanche, elles sont moins efficaces et requièrent souvent un chauffage d’appoint lors des périodes de grand froid (en dessous de 3 °C), notamment si vous résidez dans une région où les hivers sont particulièrement rigoureux.

Bon à savoir : leur installation est aussi éligible à des aides telles que MaPrimeRénov’ et les primes énergie.

Le solaire, le choix durable

© iStock

Source de chaleur naturelle s’il en est, l’énergie solaire est la solution idéale pour se chauffer de manière écologique. Outre les panneaux photovoltaïques en toiture, qui peuvent être couplés à un chauffe-eau thermodynamique, il existe également des baies vitrées spécifiques qui aident à mieux retransmettre la chaleur des rayons solaires en hiver, notamment si elles sont orientées au sud. Si vous avez la chance de résider dans une région à fort taux d’ensoleillement, il sera particulièrement avantageux de tirer parti de cette source d’énergie gratuite et non polluante !

Lauren Ricard

Photos © iStock , dr