Quand la bougie sent bon

317

Avant, les bougies se contentaient d’éclairer. Maintenant, leur parfum inspire les créateurs.

Depuis quelques années, la bougie parfumée est devenue un accessoire de décoration à part entière : même les créateurs l’ont adoptée ! Si leurs modèles sont coûteux, ils possèdent néanmoins un avantage de taille : celui de l’originalité. En effet, afin de se démarquer, ils rivalisent d’imagination dans les couleurs, les formes… mais surtout les odeurs ! Petit tour des parfums les plus atypiques…

Le passé vient en fumée

La tendance du vintage n’épargne aucun domaine, pas même celui des bougies parfumées. Parmi les plus originales, on trouve celles de la collection Rétro de la marque Bougies La Française. Elles embaument les selliers, le savon des lavandières, la colle des écoliers ou la cire des antiquaires… Fermez les yeux et sentez le passé revenir. La marque The Hype Noses joue, elle, sur l’insolite et a mis au point un prototype baptisé Art Plastic dont l’odeur rappelle celle d’une poupée vintage !

Faim de lumière

On connaît les chandelles au chocolat, mais certaines marques ont l’appétit qui s’allume. The Hype Noses propose ainsi une bougie à l’odeur de barbe à papa (Arbre à Papa) et une autre au parfum de croissant bien frais (Pain de Vienne). La maison Ladurée, célèbre pour ses macarons, a poussé la gourmandise jusqu’à décliner leurs arômes en supports lumineux.

Dans le potager

Vous vous êtes toujours demandé quelle était l’odeur d’un haricot géant ? Goûtez-la avec le Haricot Magique de The Hype Noses. Enfin, Ladurée ne se contente pas des macarons et plante cet hiver trois nouvelles bougies baptisées Carotte-Orange, Tomate-Basilic et Potiron-Gingembre !

Caroline SALVETTI