Quand la bibliothèque joue les claustras

286
© Gaughan

Si pour délimiter nos pièces à vivre, séparateurs végétaux et cloisons amovibles semblent tirer leur épingle du jeu, la bibliothèque ouverte remporte tous les suffrages. Décryptage d’une pièce de mobilier au top des tendances.

La pandémie a durablement modifié nos usages et nos modes de vie à l’intérieur de nos foyers, en accroissant nos besoins de modularité. Alors que sa principale fonction est d’accueillir nos livres, objets déco et bibelots, la bibliothèque se réinvente à travers ce contexte. Loin de se limiter au seul rangement de nos ouvrages favoris, elle est aujourd’hui de plus en plus fréquemment utilisée pour structurer nos espaces au gré de nos envies en faisant ainsi office de claustra, cette cloison ajourée qui laisse filtrer la lumière. Tout en légèreté et en élégance, ce meuble aux nombreux atouts et aux multiples fonctionnalités aide à créer des lieux de vie modulables. Découverte.

Un meuble-clé pour structurer l’espace

Les bibliothèques-claustras déploient tout leur potentiel dans les grandes pièces ouvertes, très agréables à habiter mais qui peuvent parfois paraître désordonnées ou au contraire dans les espaces restreints où favoriser l’ouverture du regard et le passage de la lumière est indispensable. Alternative idéale à la fois à la verrière et aux meubles de rangement, la bibliothèque peut, par exemple, redimensionner un loft, séparer le salon du coin salle à manger en se plaçant derrière un canapé ou encore se positionner en tête de lit pour créer une rupture entre une chambre et son dressing ou sa salle de bains. Elle peut également créer une circulation pour nous guider vers la pièce de vie à la manière d’un couloir ou servir à aménager une entrée bien définie.

Une multitude d’emplois

En plus de cloisonner les espaces sans les obstruer, les bibliothèques-claustras font aussi tout naturellement office de meubles de rangement, afin d’exposer vos beaux objets déco et, bien sûr, vos livres. Elles peuvent également servir de meuble télé, de vide-poches, de penderie ou encore de paravent. Autoportantes, elles se déplacent et changent de fonctionnalité selon les saisons mais aussi, en fonction de la configuration de votre logement, lors d’un déménagement par exemple.

Un élément décoratif à part entière

Le plus souvent en bois mais aussi parfois en métal ou dotées d’éléments en verre, les bibliothèques-claustras se veulent résolument design. Leur aspect graphique et leurs lignes géométriques donnent du cachet à vos pièces à vivre, tandis que le dessin des cases et étagères – que vous pouvez définir grâce à une conception sur mesure et réagencer au gré de vos envies et de vos besoins – crée des cadrages très agréables à l’œil. Afin de révéler toute leur puissance esthétique, n’hésitez pas à les personnaliser pour adapter parfaitement leurs dimensions à votre espace.

© Musa Design

Lauren Ricard

Photos © Gaughan, Musa Design, DR