Pergola, les clés d’un choix adapté

29
Photo of luxury garden furniture at the patio

Les beaux jours commencent à pointer le bout de leur nez et vous pensez à installer une pergola dans votre jardin pour en profiter un maximum ? Voici ce qu’il faut savoir pour vous aider à choisir le modèle idéal.

La pergola devient aujourd’hui un vrai espace de vie, mais comment s’y retrouver face aux nombreux modèles proposés ? Quelles contraintes techniques (conditions climatiques, dimensions, nature du terrain) devez-vous prendre en compte ? 
De quel budget disposez-vous ? On vous aide à y répondre.

Les différents types de pergola

Plusieurs types de structures sont possibles. Très esthétique, la pergola adossée s’appuie sur la façade de la maison et s’apparente à une véritable extension pouvant abriter un salon de jardin ou une grande table à manger. Son toit, droit ou incliné, protège à la fois du soleil, du vent et de la pluie. Attention au-delà de 20 m2, elle requiert obligatoirement un permis de construire.Si vous ne souhaitez pas toucher aux murs de votre demeure, la structure autoportée est un choix judicieux. Indépendante mais fixée au sol par au moins quatre piliers, elle peut être installée au fond du jardin ou près d’une piscine par exemple. 

La pergola démontable, quant à elle, ressemble plus à un barnum. Si elle est moins jolie, elle est pratique, peu onéreuse et permet d’abriter un événement occasionnel.

Les amateurs de confort et de modernité peuvent aussi se tourner vers la pergola bioclimatique. Ses avantages ? Elle est dotée de systèmes permettant de réguler la température, grâce à des fonctionnalités et des options haut de gamme : auvent, lames orientables qui filtrent les rayons du soleil, chauffage infrarouge, brumisateur ou encore éclairage intégré.

À l’heure du choix, vous devrez également décider si vous souhaitez une structure en kit ou sur mesure, en fonction de la taille et de la forme de votre habitation.

Quel matériau me correspond ?

Le choix du matériau idéal se fait en fonction du style de votre maison, de l’utilisation que vous voulez en faire, de votre budget mais aussi des conditions climatiques de votre région. S’il pleut beaucoup par exemple, il vaudra mieux opter pour une pergola dite « toute saison ». Dans une maison ancienne et rustique, le bois sera du plus bel effet. Peu onéreux et charmant, ce matériau naturel est résistant à l’humidité et aux parasites, à condition de bien l’entretenir ! 

Pour éviter que vos poutres ne s’abîment et prennent une teinte grisée avec le temps, elles doivent être traitées et lasurées au minimum tous les deux ans. Le fer forgé donne un aspect classique, élégant, voire romantique à une habitation. Plus lourde, la structure en acier résiste bien au vent mais n’aime pas beaucoup les environnements marins. Elle nécessite donc un traitement anticorrosion régulier. Si vous souhaitez plus de tranquillité ou de modernité, l’aluminium et l’inox demanderont moins de soins et offriront une grande variété de formes et de couleurs. Design, durable, à la fois léger et rigide, l’aluminium facilite l’installation d’une pergola, mais il est assez onéreux. Autre option : le PVC, qui apporte une touche contemporaine et qui est très facile d’entretien. Sa durée de vie est en revanche moins longue (cinq à dix ans maximum).

Choisir la couverture adéquate

Quand on réfléchit au meilleur matériau, on n’oublie pas de penser au toit de la pergola ! Qu’il soit ajouré ou plein, imperméable ou rétractable, là aussi, de nombreuses options s’ouvrent à vous : un store en toile modulable, un toit vitré, des plaques de polycarbonate, des canisses en roseau ou en bambou, une couverture 100 % végétale, avec des panneaux solaires ou encore des lames orientables pour jouer avec l’ombre et la lumière… Choisissez en fonction de vos besoins et de vos inspirations !

Quel budget prévoir ?

Le prix d’une pergola dépend de plusieurs critères (taille, forme, matériaux, marque, etc.). À titre indicatif, une construction adossée coûte entre 300 et 7 000 €, une autoportée entre 700 et 10 000 €. Comptez environ 2 000 € pour une structure en bois ou en plastique, 4 000 € pour de l’aluminium ou de l’inox et 5 000 € pour une construction en fer forgé. V. B

Photos © istock, dr