On ne badine pas avec le monoxyde

287

Avec la chute des températures, les chauffages sont remis en route à la va-vite, au risque de faire, comme chaque hiver, de nouvelles victimes. L’arrivée du froid est hélas synonyme de drames domestiques. Le coupable : le monoxyde de carbone (CO). La solution : installer un détecteur qui avertira les habitants de la présence de ce gaz et limiter ainsi les conséquences dramatiques de l’intoxication.
Saviez-vous que le monoxyde de carbone était la première cause de mortalité par intoxication en France. Ce gaz incolore et inodore est responsable d’une centaine de décès par an ainsi que de plusieurs milliers d’intoxications entraînant arrêts de travail, hospitalisations et, dans un certain nombre de cas, séquelles irréversibles. D’ailleurs, insérée dans la loi de santé publique du 9 août 2004 (objectif n° 23), la lutte contre la mortalité liée au monoxyde de carbone est devenue l’une des priorités nationales en santé environnementale (source INVS).

L’ennemi masqué

Le monoxyde de carbone est un gaz indétectable – invisible, inodore et asphyxiant – qui se diffuse très vite dans l’environnement. Provoquant une « asphyxie » des cellules du sang en prenant la place de l’oxygène, il peut s’avérer mortel en moins d’une heure (source : INPES).
Les symptômes sont toujours les mêmes : maux de tête, nausées, vomissements, fatigue, confusion, battements rapides du cœur, jusqu’à un état inconscient, des convulsions et une défaillance cardiorespiratoire conduisant au décès en cas de forte exposition.

Appareils en cause

L’émanation de monoxyde de carbone est très souvent liée à un mauvais entretien des installations domestiques ou à des négligences. Tout appareil ou véhicule brûlant des combustibles tels que le charbon, l’huile, le gaz, la paraffine, le bois, l’essence ou le diesel est susceptible de produire ce gaz toxique. Les principaux responsables des empoisonnements qui surviennent chaque année sont ainsi les appareils à combustion ou les chauffages d’appoint mal installés, fonctionnant dans des pièces mal aérées. Tournant en continu durant la saison froide, ils deviennent alors extrêmement dangereux.