Nos conseils pour entretenir votre terrasse en bois

5091
© Shutterstock

Naturelle et résistante, la terrasse en bois séduit par son esthétique élégante et sa facilité d’entretien. Mais si les soins à lui apporter sont réduits, ils doivent néanmoins être réguliers. On vous explique comment conserver durablement tout son éclat.

Matériau vivant, privilégié pour sa robustesse et son esthétisme, le bois évolue sans cesse. Bien posée, bien aérée et bien entretenue, une terrasse en bois peut ainsi avoir une durée de vie de 15 à 25 ans. Mais encore faut-il en prendre correctement soin ! Suivez nos conseils.

Un gros nettoyage une à deux fois par an

L’avantage d’une terrasse en bois est qu’elle nécessite seulement un à deux gros nettoyages dans l’année. Il vaut mieux les planifier à l’approche des beaux jours, après les saisons humides. Ces lavages indispensables permettent de déloger les impuretés, les saletés et la mousse qui se sont accumulées sur et entre les lattes et qui risquent de vous faire glisser à la moindre pluie.

Pour ce faire, il vous faut de l’eau, du savon (ou de liquide vaisselle), un balai-brosse, un tuyau… et un peu d’huile de coude ! Il est recommandé de brosser dans le sens des lames. Vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur haute pression mais attention à cette technique qui peut être trop abrasive. Pour éviter d’endommager le bois, choisissez alors une pression basse et tenez le jet à une distance d’au moins 50 cm de la surface.

Enfin, de temps en temps, nettoyez également entre les lames à l’aide d’un couteau ou d’une petite spatule.

Lutter contre le grisonnement

L’exposition au temps, aux intempéries ou aux UV finit par jouer sur la couleur du bois, quelle que soit l’essence, qui vire alors vers un gris argenté. Si certains s’accommodent très bien de cette évolution et de cette patine naturelle, d’autres préfèrent retrouver la teinte originelle en procédant à un traitement spécifique. Si le vernis est déconseillé car il empêche le bois de respirer et ne résiste pas aux conditions climatiques ou au passage, d’autres options sont possibles. On peut déjà appliquer, une à deux fois par an et en plusieurs couches, une huile de protection, qui a un rôle plutôt préventif.

Retrouver l’éclat d’origine

Une deuxième solution consiste à passer un dégriseur (qu’on trouve la plupart du temps sous forme de poudre), qui ouvre les pores du bois et nettoie la couche superficielle devenue grise. On laisse agir une vingtaine de minutes, puis on rince à l’eau claire. Ce dégrisement est temporaire et peut se faire tous les deux ans. Toujours sur une base propre, on peut ensuite appliquer (généralement pendant une durée de 48 heures) un saturateur, sorte de résine très liquide qui, coupée au dégriseur, permet de faire ressortir les pigments du bois pour qu’il retrouve sa teinte d’origine et de la fixer, avec un rendu final plutôt mat et huilé. Cette opération peut se répéter tous les ans.

Bon à savoir : Traitement antiparasite
Pour construire des terrasses, on utilise généralement des bois de catégorie 3 ou 4, qui sont imputrescibles et ne craignent donc pas les insectes. Néanmoins, si votre terrasse a été réalisée avec du bois de charpente ou de catégorie 2, il faudra la traiter régulièrement contre les parasites.

V.B

photos © Shutterstock, DR