Misez sur le minimalisme

285

Né au siècle dernier aux États-Unis, le courant minimaliste a su faire perdurer un style toujours résolument moderne. Une tendance d’autant plus actuelle que les designers en herbe s’en inspirent pour créer les objets d’aujourd’hui.

Mouvement majeur du siècle dernier, source d’inspiration des designers d’aujourd’hui, le minimalisme n’a jamais été aussi tendance. Pourtant, ce style épuré, qui fait surtout la part belle au fonctionnalisme, ne date pas d’hier. Né aux États-Unis dans les années 1960, ce courant a su s’imposer face à des styles déco et architecturaux beaucoup plus excentriques. Zoom sur un design toujours plus actuel qui fédère largement les jeunes talents de notre génération…

« Less is more », mode d’emploi

Aux antipodes des volumes surchargés, des couleurs criardes et des gadgets inutiles, le style minimaliste se concentre surtout sur la pureté des lignes. Le design se veut aérien, sommaire et ne s’encombre ni de courbes ni d’artifices superfétatoires. Ici, la fonction et la discrétion priment aussi sur l’esthétisme : certains objets ont plusieurs usages et s’arment de trappes et de caches pour dissimuler au quotidien les accessoires.

Incontournable et inimitable, le fauteuil Barcelona, dessiné par Mies van der Rohe lui-même, est l’exemple typique de ce courant minimaliste. Tout en élégance, cette simple chauffeuse molletonnée n’a d’autre vocation que de servir d’assise confortable. D’autres grands noms, comme Jean Prouvé ou Charlotte Perriand, ont aussi expérimenté le minimalisme dans leurs créations.

misez-sur-le-mini

Aujourd’hui, les nouveaux créateurs s’inspirent largement de ce style pour imaginer des objets qui concilient forme et fonction. En figure de proue, on trouve bien sûr les frères Bouroullec mais aussi Jasper Morrison, dignes héritiers de ce courant minimaliste. Le design scandinave n’est pas en reste. Très tendance ces dernières années, il s’en inspire aussi en mettant à l’honneur des objets aux matériaux simples mais valorisés par leur fonction.

Bref, on l’aura compris, s’initier au minimalisme, c’est faire abstraction de l’inutile, miser sur la sobriété et, finalement, se séparer du superflu… Pas question en revanche de lésiner sur la qualité pour autant. Les nouvelles matières, les fibres et les avancées technologiques permettent désormais de créer des matériaux beaux, résistants et toujours plus innovants. La preuve, encore une fois, que le design est toujours prêt à relever les défis de notre époque…

Photos © Istock, DR