Les placards prennent la porte

651

Les meubles de cuisine ne cessent de se moderniser au fil des années. Matières, formes, couleurs… découvrons tout de suite les nouveautés et les tendances !

Les éternels placards évoluent eux aussi en fonction des innovations techniques et esthétiques de la cuisine. En 2013, ils regorgent de trésors pratiques et d’accessoires indispensables pour nous aider à concocter de bons petits plats. Mais, ces changements servent aussi à sécuriser la cuisine, une pièce fréquentée par toute la famille.

Des cuisines fonctionnelles…

Qu’elles soient grandes ou bien petites, ouvertes ou fermées, traditionnelles ou contemporaines, les cuisines ne peuvent se passer de placards ! Ces derniers sont indispensables pour ranger aliments et accessoires culinaires en toute sécurité. Pratiques, ils ne cessent de s’améliorer et de proposer de nouveaux services. Ils deviennent de plus en plus modulables et s’encastrent aussi bien dans les murs que dans les autres meubles de la pièce, majestueux et harmonieux. L’îlot central, par exemple, est devenu un inconditionnel de la cuisine. En plus de faire office de plan de travail, de bar ou de table à manger, il sert aussi à ranger – et à dissimuler – ustensiles, vaisselles et plats. C’est également le but des placards muraux : cacher les appareils électriques, pas très esthétiques, en toute discrétion. Les cuisines du xxie siècle se veulent ainsi minimalistes et épurées, sobres et dénuées d’artifices. Les éléments encastrables ont particulièrement la cote. Ils permettent d’économiser de la place, de mieux organiser son espace de travail, et enfin de camoufler ce qui peut parfois paraître en désordre. On ne lésine donc pas sur les meubles, et on multiplie les armoires, les caissons, les établis et les tiroirs. Ces derniers ne se passent plus de la fonction magnétique qui permet de les fermer facilement, en douceur et sans danger. Les portes coulissantes jouent elles aussi la carte de la sécurité, permettant également de gagner de la place dans les petits espaces et d’éviter de garder ses portes de placards grandes ouvertes !

LM08-045

et esthétiques

Pratiques, les cuisines se doivent aussi d’arborer un joli look, si l’on veut réussir à y cuisiner avec plaisir. Ainsi, de nouvelles tendances émergent tous les ans dans le but de coller au plus près des goûts, des besoins et des envies des particuliers. En 2012, c’est le style rétro / néoclassique qui fait son grand retour. Si le bois était désuet il y a encore quelques années, il semble revenir sur le devant de la scène, mais pas de n’importe quelle manière… Le chêne et le bouleau doivent en effet être cérusés, patinés et vieillis, ou carrément peints pour répondre aux exigences actuelles. Les nuances grises sont les plus courantes, suivies de près par le bleu métallique, le gris anthracite et les tons cendrés, pour un effet minéral et rassurant. Parfois jugées trop sombres, ces couleurs se déclinent également en beige, blanc cassé ou en rouge, pour un style cosy et traditionnel. L’aspect champêtre du bois insuffle une douceur printanière à la pièce, encore plus lorsque la luminosité est bien répartie et omniprésente. Les placards accueillent d’ailleurs leurs propres luminaires, à l’extérieur comme à l’intérieur de leurs portes. Paradoxalement, la matière authentique du bois joue sur les contrastes et se marie à merveille avec un électroménager et un mobilier design, comme un évier en inox ou en céramique. Des corniches composent les meubles hauts, décorés de moulures chics et sophistiquées. Cette touche contemporaine peut aussi être accentuée par des portes en verre semi-opaques et des vitres. Cette association insolite contrastera l’effet brut et massif du bois tout en apportant un peu de légèreté à une pièce à vivre où il doit faire bon se retrouver.

LM08-046

Des accessoires malins

Au rayon des accessoires, les porte-torchons et porte-serviettes, étagères à épices et autres paniers de rangement se camouflent aussi à l’intérieur des placards. Certains modèles proposent d’ailleurs des parties spéciales qui leur sont exclusivement réservées et adaptées. Ainsi, les verres et les tasses sont suspendus à des crochets judicieusement installés sous la table, sous le bar ou sous l’îlot central ; les assiettes sont rangées via des étagères mobiles qui se placent et se déplacent à volonté ; les produits ménagers sont cachés dans un tiroir coulissant en haut d’un meuble, loin du regard des enfants ; les épices trouvent leur place sur une étagère extensible ou sur un plateau tournant à étage… Tel l’inspecteur Gadget, la cuisine regorge d’accessoires utiles mais invisibles au premier coup d’œil…