Les matériaux se font plus beaux

398

Les matériaux de construction ne s’adaptent pas seulement à notre confort de vie et à l’environnement, ils sont aussi pensés pour améliorer l’esthétisme de nos habitats.

Toujours plus étonnants, toujours plus performants, les matériaux de construction font parfois l’objet de longues études pour se transformer en prouesses de l’innovation. Tantôt isolants phoniques et thermiques, tantôt producteurs d’énergie, ces joyaux révolutionnent les domaines du bâtiment et de l’habitat au point de devenir les nouveaux joujoux des designers et des architectes. Mais voilà quelques années déjà que les recherches s’orientent davantage vers l’apparence. Zoom sur ces nouveaux produits qui repoussent encore et toujours les limites de l’esthétique…

image1

Des matériaux tout en transparence

Verre invisible ou inrayable, le vitrage fut l’un des premiers domaines de recherche des industriels. L’innovation la plus connue reste sans doute le Guardian Clarity, une solution antireflet, obtenue par le dépôt d’un nuage de carbone sous vide par pulvérisation cathodique*. Cette technique avait permis de produire un verre présentant une réflexion de 1 % contre 8 % pour un verre classique.

En France, l’entreprise spécialisée Saint-Gobain a, elle, réussi à mettre au point le « SGG Vision-lite », un verre ultra-transparent, résistant à l’humidité et aux intempéries, et pouvant ainsi être installé à l’extérieur. Conçu pour résister aux rayures, particulièrement lisse, il ne présente également qu’un petit pour cent de réflexion, ce qui fait de lui un matériau exceptionnel pour une vision optimale, notamment au niveau des couleurs.

image4

Faire entrer la lumière

Autre matériau fétiche qui ne cesse de se renouveler : le béton. Si l’on n’attend pas vraiment de lui de la transparence, c’est pourtant vers cette idée-là qu’une société hongroise s’est tournée. Au début des années 2000, l’entreprise Litracon (pour « Light transmitting Concrete ») repousse les limites de la créativité en mettant au point un béton translucide. C’est en insérant 4 % de fibres optiques entre les grains du matériau que ces Hongrois ont réussi à obtenir cette petite merveille. Sans luminosité, celui-ci joue son rôle de béton standard, mais rétroéclairé, il laisse passer la lumière.

Au côté de ce matériau particulièrement onéreux, la société hongroise propose une alternative plus abordable. Il s’agit des blocs de béton « PXL », des panneaux parsemés de points plastifiés et translucides, comme les pixels d’un écran. De quoi donner beaucoup d’idées pour aménager son intérieur.

Dans la même veine, le « I Light », conçu par Italcementi Group, permet, lui, de créer des ambiances lumineuses particulières. Ces panneaux de béton, opaques le jour, s’illuminent la nuit grâce à leurs 20 % de surface transparente. Idéal pour cloisonner son intérieur avec design et luminosité !

image2

Révolutionner l’intérieur

Au sein de la maison, les innovations ne sont pas rares non plus. C’est notamment dans la salle de bains que l’on peut retrouver les plus belles inventions, à commencer par le Compolight. Ce matériau de synthèse, léger et à l’aspect brillant, est non seulement particulièrement esthétique mais il est également très résistant. Facile d’entretien, il permet d’éviter les déperditions de chaleur.

Les carreaux thermochromes, eux, habillent aisément l’intérieur des cabines de douche par exemple. Leur particularité ? Changer de couleur en fonction de la température !

Dans le même ordre d’idées, le béton (encore lui) sait aussi parfois réfléchir. Le « B-Ton Design » est en effet un matériau d’intérieur ou d’extérieur qui joue habilement avec la lumière et change également de couleur.

*La pulvérisation cathodique est une technique qui consiste à synthétiser plusieurs matériaux, résultat de la condensation d’une vapeur métallique issue d’une source solide sur un substrat. C’est une méthode de dépôt de couche mince.