Les lits ont une bonne tête

306

Ultime étape de l’aménagement d’une chambre, la tête de lit s’est débarrassée de sa timidité.

Il y a peu de temps encore, les têtes de lit, quand elles existaient, se faisaient discrètes. Depuis que les décorateurs ont mis le pied dans la chambre, elles sont devenues de plus en plus exubérantes et, surtout, personnelles. Le plus efficace, pourtant, pour avoir une tête de lit vraiment personnelle, c’est encore de la réaliser soi-même.

De la variété

L’époque où la décoration devait durer toute une vie est révolue. Le zapping est passé par là aussi et les têtes de lit ont suivi le mouvement. Si vous préférez la facilité de pose, les stickers permettent toutes les fantaisies. La marque Blik colle à la tendance en proposant des fausses têtes de lit colorées mais toutes les tailles et tous les modèles sont permis. Un peu plus original, mais toujours facile à changer, une tringle où accrocher un lé de papier peint permet de remplacer ce dernier facilement… voire de lui préférer un pan de tissu. Pour ne pas trop dépareiller la chambre, il est cependant conseillé que sa largeur soit identique à celle du sommier.

Mieux qu’un poster

Une photo agrandie à la taille de votre mur (ou de votre lit), posée sur une toile ou simplement collée au mur… C’est aussi une tête de lit, qui permet d’afficher en grand ses préférences (ou ses talents de photographe). Il est maintenant facile de faire réaliser ce type de produit par des labos de photographie (souvent en ligne pour le moment). Il est aussi possible de peindre le mur dans le prolongement du lit, sur une seule bande de couleur, où viendront s’accrocher des images plus petites.

Esprit récup’

Que faire avec une vieille porte, un morceau de clôture en bois ou un miroir usé ? Une tête de lit, bien sûr ! Il n’est même pas nécessaire de les repeindre pour leur donner un coup de neuf : leur aspect usé fait justement tout leur charme. Les végétaux entrent aussi dans la maison et Alinea l’avait pressenti avec son modèle en bambou, qu’il est possible d’imiter en se rendant dans une jardinerie. Plus éclectiques, de petits pots de métal accrochés de manière disparate sur une cloison de bois accueilleront quelques fleurs… et certains d’entre eux pourraient même vous servir de vide-poches !

 Mélanie De Coster