Les cheminées passent au centre

314

Objets de décoration ou modes de chauffage ? Les cheminées centrales brillent de mille feux et s’imposent dans les intérieurs les plus modernes.

Il fut un temps où les cheminées ne servaient qu’à chauffer. Utilitaires, elles étaient éventuellement protégées pour éviter les brûlures mais n’étaient que rarement mises en valeur. Depuis, les décorateurs et les designers sont passés par là. Faisant feu de tout bois, ils n’allaient tout de même pas laisser ces imposants dispositifs de chauffage dans leur anonymat très relatif. Redécorées, transformées, elles font désormais parties des composantes centrales de nos salons. Tellement centrales d’ailleurs qu’elles s’installent aujourd’hui au milieu de la pièce pour mieux nous laisser admirer leurs flammes sous tous les angles.

Pour les grandes pièces

Souvent volumineuses, les cheminées centrales trouveront plus facilement leur place dans des espaces conséquents. Leur design s’habille généralement de lignes modernes, qui donnent le ton de toute la décoration. Si les conduits qui montent et disparaissent dans le plafond sont la norme, certains pourraient apprécier les cheminées posées à même le sol : les fumées sont aspirées par un tube horizontal, invisible sous les pieds. C’est notamment le cas de plusieurs produits de la marque Arkiane (certains se font même nomades grâce à des kits de raccordement installés dans différentes pièces). Ces modèles presque discrets sont cependant concurrencés par les cheminées suspendues… surtout quand elles sont giratoires, comme la Gyrofocus de Focus, récompensée du prix du « Plus bel objet du monde » lors du concours italien Pulchra de 2009. Si les bûches rougissent, les cheminées centrales n’ont donc pas de quoi avoir honte de leur apparence. Néanmoins, entre la surface nécessaire pour les installer et leur coût souvent élevé, ces modes de chauffage demandent un certain budget (comptez un minimum de 3 000 € hors coût d’installation pour les produits les plus simples).

Ça chauffe

Placées au centre du salon, ces cheminées répartissent uniformément leur chaleur dans toute la pièce. Vous les trouverez en foyers ouverts ou fermés. Si l’esthétisme des premiers peut séduire, ne vous enflammez pas tout de suite : ils perdent une grande partie de leur puissance de chauffe dans l’air. Dès lors que la chaleur vous importe davantage, vous leur préférerez les foyers fermés. Équipés de vitres sur leur pourtour, ils permettent de garder un œil sur les flammes, quel que soit l’endroit où vous vous situez. Leur foyer étant généralement assez large, vous pourrez d’ailleurs y brûler de grandes bûches. Quant aux cheminées alimentées au bioéthanol, elles ont peut-être de belles flammes mais chauffent finalement assez peu. Par contre, elles n’ont pas besoin d’être raccordées à des conduits d’évacuation, ce qui permet de les installer partout. Rectangulaires, carrées, pyramidales ou encore rondes, les cheminées prennent toutes les formes. Choisissez bien la vôtre : vu son emplacement, vous ne verrez qu’elle… et il serait dommage de vous en lasser au bout de quelques mois.