Les barbecues tendance

260

Depuis que l’homme a découvert le feu, il a aussi testé différentes manières de le domestiquer. On pensait avoir tout vu dans ce domaine ? Eh bien, on se trompait… La preuve avec cette revue de tendances !

Il en est des barbecues comme des saisons : ils reviennent chaque année. Et les Français ne s’en lassent pas : 82 % des personnes qui possèdent un jardin détiennent également un barbecue. Ils ne se privent d’ailleurs pas de l’utiliser, puisque, selon une étude réalisée par GFK en septembre 2011, 30 % d’entre eux cuisinent de cette manière même en hiver. Il faut dire que les nouveaux modèles font tout pour se rendre indispensables : ils passent de la table à la terrasse, se plient en quatre pour rentrer dans les coffres de voiture… ou s’étirent pour nourrir les grandes tablées. Et s’il leur faut subir un relooking pour continuer à nous séduire, qu’à cela ne tienne : avec leur nouvelle apparence, ils font même de l’ombre à nos pianos de cuisine !

Une histoire de femmes

Traditionnellement, c’est le mâle qui, dans nos tribus évoluées, s’occupe de la cuisson des chipolatas. Endurant et ingénieux, l’homme maîtrise les flammes avec grâce, endure la fumée sans ciller et sait exactement quel allume-feu aura sa préférence. Les femmes pourraient pourtant prendre goût à ce mode de cuisson grâce aux derniers modèles qui leur sont dédiés. Les barbecues prennent ainsi des formes rondes, plus douces, voire coniques, mais s’habillent surtout de couleurs : orange, verts ou bleus l’an dernier, ils sont maintenant roses ou turquoise. Que ces messieurs ne s’inquiètent pas pour autant, les fabricants ont également pensé à eux : il existe même un barbecue qui prend la forme d’un bloc-moteur V8. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix entre ces deux tendances, sans que cela ne dégénère en guerre du feu.

À table

Si les puristes s’attablent toujours près des modèles en dur, les amateurs pourraient bien trouver plus pratiques les barbecues transportables. Souvent alimentés par le gaz ou par l’électricité, ils permettent de déplacer votre zone de cuisson selon vos envies. Certains se déposent même au centre de la table, pour des repas encore plus conviviaux. Même le bioéthanol peut être utilisé pour ces produits, dont la coque extérieure reste alors froide et protège les invités des brûlures. Ceux qui préfèrent la fumée parfumée du charbon de bois seront également comblés par les barbecues miniatures qui permettent de nourrir un petit nombre de personnes. Dans ces conditions, le repas devient presque romantique et le feu remplace avantageusement les bougies…

Pour les nomades

Il est maintenant de plus en plus facile de remplacer le traditionnel pique-nique par un barbecue sur l’herbe : les modèles nomades vous aident à atteindre cet objectif. Il faut juste être attentif à la réglementation et vérifier qu’il n’est pas interdit de faire un feu à l’emplacement choisi. Une fois ces formalités remplies, la porte est ouverte à toutes les fantaisies : certains modèles sont aussi plats qu’un ordinateur portable, une fois qu’ils sont repliés. D’autres se glissent dans des valisettes très pratiques ou dans des sacs de transport colorés. Voilà qui permet de changer de la quiche froide. Il existe même un modèle qui comprend tout le nécessaire pour préparer des crêpes ou du pop-corn !

Photos © Weber, Camping-Gaz, DR