Le tricot, fil rouge de la déco

359

En ce début d’année glacé, rien ne vaut le tricot pour réchauffer sa déco. Et ça tombe bien puisqu’il revient au galop habiller les objets de nos intérieurs pour en faire de véritables nids douillets.

Il n’y a pas si longtemps encore, il était le passe-temps favori des grands-mères aux mains agiles. Aujourd’hui, le tricot est désormais devenu la nouvelle lubie des aficionados de la déco. Ce loisir créatif, qui a évité de peu un passage aux oubliettes, doit surtout sa survie au phénomène du do-it-yourself (« à faire soi-même ») par le biais duquel beaucoup ont trouvé moyen d’exprimer leur créativité. Mais avant de débarquer dans nos intérieurs et de devenir la nouvelle matière fétiche des designers, le tricot s’est imposé outre-Atlantique comme un art de la rue. Décryptage d’une tendance qui va réchauffer votre déco cet hiver…

imageArticle0

Made in New York

Les rues des grandes villes de ce monde sont plutôt habituées à abriter les tags des graffeurs en herbe que les pelotes de laine. Et pourtant ! Il y a dix ans, le mouvement du « Yarn bombing », lancé par trois jeunes tricoteuses new-yorkaises, a remis le tricot au goût du jour. Les bancs, les escaliers, les ponts, les sculptures et même les arbres se parent à l’époque d’œuvres tricotées, donnant ainsi aux paysages urbains un peu plus de gaieté. La blogosphère n’a bien sûr pas tardé à relayer le phénomène et la boutique parisienne « Home autour du monde » sera la première à vendre un fauteuil en laine. Depuis, tous les designers et les grandes enseignes s’y sont mis.

Chaud le tricot !

Star incontournable de l’hiver, la laine s’empare aussi bien de la déco que des écharpes ou des pull-overs. Dans la maison, le tricot et ses jeux de maille s’attaquent aux chaises, aux luminaires, aux petits objets et bien sûr aux textiles. Moelleux et confortable, ce tissu fera de votre home sweet home un nid douillet pour une ambiance très cocooning. Cette année, le tricot épouse les formes des fauteuils, des coussins, des lampadaires, des bougies ou encore des vases. Il se transforme aussi en pouf ou en papier peint en trompe-l’œil, et vient habiller nos canapés avec des plaids ou autres jetés. À torsades, rayés ou en côtes plates, les motifs sont multiples. Et ôtez-vous de la tête que le tricot n’a pas sa place chez vous l’été, car les couleurs pétillantes en font un allié de choix pour la déco des beaux jours.

imageArticle1

À vos aiguilles !

Évidemment, les designers sont nombreux à proposer leurs créations tricotées mais, comme toute pièce rare, leurs prix peuvent parfois être prohibitifs. Même chez les grandes enseignes de déco, les petits paniers de rangement en tricot avoisinent rapidement les vingt euros et les poufs une cinquantaine d’euros… Pour faire des économies, lancez-vous dans ce hobby si vous n’êtes pas déjà un as du crochet. Pas de panique si vous n’avez pas la fibre créative ! De nombreux sites et livres proposent des tutoriels vous permettant de confectionner des petits objets. Pour le matériel, il suffit de se rendre dans un magasin spécialisé pour trouver son bonheur. Certaines marques comme We are Knitters ou Bergère de France sont devenues de véritables références en la matière et vendent en ligne tout le nécessaire. Procurez-vous ainsi une paire d’aiguilles et une pelote de laine, de coton ou de cachemire et lancez-vous. De fil en aiguille, avec un peu de pratique, vous pourrez créer des « manteaux » pour vos mugs, des housses de coussin, des plaids et bien d’autres objets décoratifs sans trop de mal. • Marina Knittel