Le retour inattendu de la moquette

305
© Balsan

Difficile à croire mais la moquette est bel et bien de retour ! Délestée de sa mauvaise réputation, elle s’offre une cure de jouvence pour seoir à toutes les décorations modernes.

S’il y a bien un élément déco que l’on n’aurait jamais cru revoir dans nos intérieurs, c’est incontestablement la moquette ! Et pourtant, son épaisseur et ses atouts moelleux semblent détrôner le parquet flottant et autre PVC. Après l’âge d’or de ce revêtement dans les années 1960 à 1980, le voilà donc de retour et star des nouvelles tendances déco. Il faut dire que la moquette a su se débarrasser de son image vieillotte et des idées reçues pour proposer des modèles dans l’air du temps.

Halte aux idées reçues !

Longtemps appréciée pour son moelleux, la moquette a ensuite souffert de nombreuses idées reçues qui lui collaient aux poils ! Pas hygiénique, allergisante, difficile à nettoyer, favorisant la prolifération des acariens… les critiques ne manquent pas ! Et pourtant, elles ne sont pas complètement fondées.

En effet, s’il est vrai que ce revêtement retient 50% des poussières, il les emprisonne dans son velours et limite donc drastiquement les particules en suspension, à l’inverse du parquet ou d’une autre surface lisse. Il suffit d’un coup d’aspirateur pour le débarrasser de la saleté. La moquette n’est donc pas déconseillée aux personnes allergiques. De même, les modèles proposés aujourd’hui sont particulièrement faciles à nettoyer. Les nouvelles matières permettent un entretien optimal, même en cas de tache importante. Un aspirateur à haute pression fait très bien l’affaire pour venir à bout des salissures les plus récalcitrantes.

Enfin, la moquette n’est pas un nid à acariens. Une étude publiée en 2016 par l’Association de recherche en allergologie et asthmologie (ARCAA) a démontré que les acariens envahissent surtout la literie et que la moquette n’est pas un matériau propice à leur développement du fait des conditions d’humidité et de température. 

Des modèles au goût du jour

Si cette petite mise à jour sur les propriétés de la moquette ne vous a pas convaincu d’opter pour ce revêtement, peut-être serez-vous séduit par les modèles très design et tendance que proposent les fabricants aujourd’hui. Fini la moquette terne, unie et vieillotte ! On a désormais le choix avec une infinité de coloris et de motifs qui permettent de décorer son intérieur en fonction de ses envies et de ses goûts.

Dans une maison design, on apportera une touche de modernité avec une moquette aux formes géométriques en noir et blanc. Pour un style plus scandinave, on choisira des revêtements clairs (beige, lin, blanc cassé) avec une bonne épaisseur pour le côté cosy et une atmosphère chaleureuse.

Conscience écologique oblige, la moquette se décline aussi en version green. Fini les revêtements polluants, bourrés de produits toxiques. Les moquettes d’aujourd’hui sont fabriquées à partir de matériaux éco-responsables comme le jute, la laine, le bambou, la soie, le lin ou encore le chanvre. Élaborées avec des colles sans solvant, avec une faible proportion de composés organiques volatils, elles sont aussi durables et recyclables.

Un excellent isolant phonique

Comparée à tous les autres types de sols (PVC, parquet, carrelage…), la moquette est le meilleur isolant phonique. Elle permet en effet de réduire les bruits d’impact de 25 à 34 dB. 

M.K

Photos © Balsan, DR