Le liège prend sa revanche

335

Jusqu’ici, le liège n’a jamais vraiment trouvé grâce aux yeux des décorateurs ni des designers. Aujourd’hui pourtant, il s’invite non seulement dans nos intérieurs comme isolant mais se retrouve aussi dans nos objets de décoration.

Pour certains, le liège est indissociable des bouchons de vin, quand, pour d’autres, il fait référence aux tableaux que l’on placardait dans les salles de classe et sur lesquels on punaisait ses meilleurs dessins d’écolier. Rares sont en tout cas les téméraires à associer ce matériau un brin vieillot à leur déco. Et pourtant, même si le liège était jusqu’ici estampillé « ringard », il renverse cette année la vapeur pour s’imposer dans nos salons. Sous forme de panneau isolant ou d’objet design, ce matériau écolo et chaleureux fait cette année sa petite révolution.

image2

100% vert et isolant

Le premier atout de l’écorce du chêne-liège n’est pas décoratif mais plutôt technique. En effet, en construction comme en rénovation, le liège est un moyen écologique d’isoler son habitat de façon thermique et acoustique. Résistant à l’humidité, au feu et aux insectes, il est aussi capable de barrer la route aux sons et aux vibrations. Seul hic : il est généralement plus cher que les autres matériaux isolants (entre 25 et 40 euros le mètre carré) mais affiche en contrepartie une durée de vie bien plus pérenne. Biodégradable et recyclable, il permet également d’aménager son intérieur sans faire de tort à la planète.

image1

Un matériau devenu design

Ainsi, conquis par ses qualités isolantes et esthétiques, les designers qui surfent sur la green attitude n’ont pas tardé à s’emparer du liège pour l’intégrer dans leurs créations. On voit donc, depuis quelques mois, fleurir chez les maisons d’édition des tas d’objets dont une partie au moins est conçue avec du liège. Il peut s’agir de mobilier, particulièrement les assises et les tables d’appoint, mais aussi de petits accessoires tels que des vide-poches, des cache-pots ou des luminaires. Des créations souvent simples mais chaleureuses et tendance.

Le liège se retrouve aussi et surtout dans les objets d’art de la table. En raison de sa souplesse, de ses propriétés antibactériennes et de sa résistance aux salissures, il est le matériau rêvé pour habiller une cuisine. Dessous-de-plat, salière et poivrière, porte-bouteilles, planche à découper, plateau à fromage : il se décline dans tous les ustensiles sans jamais pousser trop loin le bouchon !

Comment l’insérer dans ma déco ?

Le liège tout comme le bois instaure une atmosphère chaleureuse et conviviale dans la pièce qu’il occupe. Il se fond naturellement dans le décor et s’adapte à tous types de décoration. Que l’intérieur soit épuré avec quelques pièces design ou ultra green à l’esprit récup, le liège pose sa pâte et apporte un petit quelque chose de différent à la déco déjà présente. Idéal pour la petite déco comme des dessous de verres, des boîtes ou des plateaux, le liège se joue des codes et investit sans embûches le gros mobilier, comme des tables, des chaises ou encore des lampes par petites touches. Matière douce et naturelle tant par le toucher que par le visuel, le liège inspire la quiétude, la nature, s’imprégnant parfaitement de la tendance du slow life.Avec cette tendance, le monde de la déco stipule indéniablement sa volonté de faire entrer le green power chez nous. Il n’a pas fini de nous rendre éco-responsables. L’écologique peut être esthétique, shopping à l’appui. M.K.

tabouret_liege_ikea_sinnerlig

rangement_empilable_liege-credit-liandura

Photos © Petite friture, Liandura, Ikea, DR