Le jardin aussi c’est Feng Shui !

383

Pratiqué en Chine depuis des millénaires, le feng shui a fait son apparition en France au milieu des années 80. Traduit littéralement par  le « vent et l’eau », c’est l’art de vivre en harmonie avec son environnement.

Le cadre de vie dans lequel nous vivons a une forte influence sur le comportement et le bien-être. Or, le jardin fait partie intégrante de notre environnement. Il est le prolongement de notre maison et se doit donc lui aussi d’être feng shui. En respectant certains principes, on peut facilement l’aménager et ainsi créer un espace propice à l’harmonie.
Idéalement, un jardin feng shui doit être de forme carrée ou rectangulaire. Afin de laisser circuler l’énergie, les chemins qui mènent vers la porte d’entrée de la maison doivent être dégagés. Dans les allées rectilignes, on peut laisser quelques plantes déborder. Dans tous les cas, il faut faire attention à conserver les sentiers propres et sans embûches. Le jardin idéal feng shui se caractérise également par la présence de multiples espèces de fleurs, d‘arbres et de végétaux en bonne santé et soigneusement taillés. N’hésitez pas à diversifier leurs formes, leurs couleurs et leurs textures.

L’eau, source de vie

L’eau, porteuse d’énergie, est un facteur essentiel à ne surtout pas négliger dans un jardin feng shui. Fontaine, bassin ou petit ruisseau apportent une touche esthétique, sans oublier l’effet relaxant qu’ils procurent. Par exemple, selon la doctrine, une cascade qui fait face à la maison vous apportera fortune et bonheur.
Pour finir, il est également important de réserver un espace où la nature pourra s’épanouir selon ses envies. Enfin, ne négligez pas l’éclairage. Non seulement il met en valeur les zones d’ombres mais il vous permet également de profiter du jardin une fois la nuit tombée. Vous avez maintenant les clés pour créer un jardin zen : détendez-vous !

Juliette Loir