Le Crédit coopératif

600

Derrière l’engagement social du Crédit coopératif se cache une banque au véritable discours solidaire et aux actes forts…

La crise financière a sérieusement écorné l’image des grandes banques qui tentent, à grand renfort de communiqués verts et d’engagements citoyens, de regagner la confiance de leurs clients. Rien n’y fait. Un récente étude du cabinet Ernst & Young montre que plus de 10 % des Européens sont prêts à changer de banque cette année, résultat encore inimaginable il y a deux ans de cela. Ce sont donc les établissements qui ont pris, de longue date, le parti de l’authenticité et des valeurs morales qui peuvent désormais retirer les bénéfices de leur position exigeante.

Un engagement sans faille

Cela fait plus d’un siècle que le Crédit coopératif existe. Aborder l’économie de manière responsable et solidaire est inscrit dans son ADN. En 1893, quand sont créées la Banque coopérative des associations ouvrières et la Caisse centrale de crédit coopératif, l’objectif était de financer les différentes coopératives de productions et de citoyens. Jusqu’en 1984, l’État avait recours à ce genre d’institution pour soutenir des projets et investir sur le long terme dans des entreprises d’utilité publique. De fait, ces établissements ont une structure très particulière : les emprunteurs en sont également les propriétaires. Cette stratégie en fait une banque à part, à même de soutenir des programmes socialement, écologiquement et territorialement bénéfiques. Ainsi, après lui avoir décerné, en 2006, la moins mauvaise note de toutes les banques françaises pour son impact sur l’environnement, l’association Les Amis de la Terre lui a reconnu, en 2008, un impact positif.

Financer son éco-habitat ou son logement

Au-delà de son engagement auprès des associations et des entreprises reconnues d’utilité publiques, le Crédit coopératif aide tout un chacun à financer son habitat, en particulier son éco-habitat. En tenant compte des matériaux retenus, du type d’isolation, du choix de chauffage, des certificats et des labels utilisés et bien d’autres critères environnementaux, votre conseiller évalue la valeur écologique de votre futur logement et lui donne une note. Plus la note est élevée, plus le taux de votre crédit baisse ! Pour des biens immobiliers plus classiques, le Crédit coopératif propose également tout un ensemble de prêts destinés à mener à bien vos projets. Du prêt relais, qui permet de constituer un apport pour l’achat d’un bien en attendant la vente du vôtre, au prêt Cedira, qui vous offre la possibilité de calquer vos mensualités à l’évolution de votre revenu, en passant par le prêt à taux zéro, toute une gamme de crédits aux conditions avantageuses est disponible. Le Crédit coopératif vous aide également à financer votre projet de rénovation avec les prêts travaux et même les éco-prêts à taux zéro (EPTZ).

Produits bancaires engagés

Depuis 1984, cette coopérative propose également tous les services d’une banque normale et les agrémente d’offres solidaires. Le Crédit coopératif propose par exemple une carte bleue « agir ». À chaque retrait dans un distributeur automatique, six centimes sont reversés à l’association de votre choix par le Crédit lui-même. Vous pouvez également souscrire un Codesol, un Livret de développement durable (ex-Codevi) dont les encours financiers seront notamment utilisés pour financer des entreprises solidaires.