Le color block booste la déco

49

Après avoir envahi les podiums et les collections des grands couturiers, le color block et ses couleurs pétillantes investissent la déco pour dynamiser les intérieurs les plus moroses.

Avis de tempête : une vague de couleurs déferle sur la déco ! Jaune citron, orange pop, fuchsia ou bleu électrique, les teintes flashy et fluo dynamisent les intérieurs trop sages. Le color block fait en effet la tendance de cette saison. Un style façon cocktail vitaminé qui permet de juxtaposer les tons vifs pour créer des contrastes éblouissants.

Des blocs flashy

Comme son nom l’indique, le color block consiste à associer plusieurs formes (carrés, rectangles, cercles et même rayures) dont les tons pétillants créent une belle harmonie chromatique au sein d’un espace neutre. Tout droit venue de l’univers de la mode, cette tendance met ainsi à l’honneur les couleurs pleines de tonus qui boostent notre moral en berne. Exit donc le gris, le taupe, le noir ou le métal, on mise exclusivement sur le turquoise, le bleu roi, le vert anis ou le rose bonbon.

Une règle toutefois est à respecter : le color block doit concentrer trois couleurs maximum par pièce. Il faut ensuite savoir jongler entre les différents dosages de chaque ton : on distille 60 % du coloris dominant, 30 % pour le deuxième, et enfin, on disperse quelques petites touches seulement de la dernière couleur.

CREDIT RIGBYANDMAC

Le fluo fait son show

Autre possibilité plus audacieuse pour se mettre au color block : miser à fond sur le fluo. Ce code couleur réveille et électrise les intérieurs où le blanc, le gris et le beige sont rois. Idéal pour illuminer un mur trop sombre ou attirer la lumière sur un coin précis, le fluorescent fait vibrer les couleurs. Sur les accessoires (coussins, vaisselle…), le mobilier (fauteuils, poufs, patères, étagères…) ou sur les luminaires, il s’installe partout pour égayer tous les espaces.

Mais attention aux yeux ! Pour limiter l’effet aveuglant du fluo, la parcimonie est de mise. Pensez également à conserver des surfaces neutres teintées de tons passe-partout tels que le blanc ou le gris afin de reposer l’œil.  M.K.

Explosion de couleurs

Évidemment, il est bien plus facile d’imaginer une déco color block en misant sur les accessoires et le petit mobilier qu’en repeignant tout un mur en rose fluo. Cette tendance vitaminée a pourtant aussi sa place sur nos cloisons. Pour raviver un salon ou une entrée trop austère, on peut par exemple imaginer de créer des formes géométriques sur un mur grâce à du masking tape. Il suffit ensuite de peindre l’intérieur avec un ton vif pour un style pétillant et original.

Photos © Rigbyandmac, Farrow & Ball, DR