Le cœur de la maison

80
©iStock

Notre cuisine est LA pièce centrale de nos intérieurs… On y cuisine,  on s’y retrouve entre amis. Elle mérite bien d’être chouchoutée ! 

Quels matériaux pour son plan de travail ?

On recherche tous un plan de travail  spacieux  et facile d’entretien. Un vaste choix existe sur le marché ! On vous guide.

Entre une volonté croissante de manger sain et des restrictions sanitaires persistantes, les Français n’ont jamais autant cuisiné ! Mais encore faut-il pouvoir oeuvrer dans les meilleures conditions, et cela commence par le choix d’un plan de travail adapté.

Son emplacement et sa taille dépendent bien entendu de la surface de la pièce mais aussi de vos habitudes. Passez-vous beaucoup de temps derrière les fourneaux ? Tentez-vous souvent des recettes compliquées ? Ce sont ces questions que vous devez vous poser au moment de concevoir ou de rénover votre cuisine. Au-delà des impératifs de style, cette surface de travail doit également être résistante à l’usage et facile à entretenir. Le choix du matériau est donc essentiel.

Le stratifié, le plus accessible

En la matière, le stratifié remporte haut la main tous les suffrages. Ce panneau composite, largement utilisé pour l’ensemble des meubles de la maison, est en effet le plus couramment utilisé en cuisine. Et pour cause, puisqu’il offre des performances notables pour un coût accessible au plus grand nombre.

Il est ainsi non seulement résistant aux chocs mais aussi à la chaleur jusqu’à 180 °C. Il ne craint pas non plus l’humidité grâce à sa protection hydrofuge et il est non poreux. Un simple coup d’éponge suffit donc à éliminer les restes d’aliments ! Jouant facilement les caméléons, le stratifié peut imiter la pierre, le bois ou le métal pour s’associer avec n’importe quel style de décoration.

Néanmoins, ce panneau composite n’apprécie pas les rayures des couteaux ou les plats sortant directement du four. Il faudra donc veiller à utiliser des planches à découper et des dessous-de-plat pour préserver votre plan de travail.

Bois, stratifié, pierre, résine, verre ou encore inox… de nombreux matériaux permettent de créer un plan de travail adapté à vos besoins. ©iStock

L’authenticité du bois

Un peu plus onéreux mais toujours très accessible, le bois s’impose également comme une référence pour les plans de travail. Chaleureux, résistant et facile à nettoyer au quotidien, il séduit par son authenticité et se marie à merveille avec les tendances déco actuelles tournées vers le naturel. Du chêne au bambou, en passant par le hêtre, le noyer ou l’eucalyptus, vous avez ici un large choix d’essences qui vous permettra de jouer la carte de l’exotisme ou de la production locale.

Sachez toutefois qu’avec le temps et l’usage, le bois se patinera forcément, rendant sa teinte plus claire ou plus foncée. De même, bien que robuste, ce matériau est sensible à la chaleur et à l’humidité. Pour le préserver, il sera donc nécessaire de le vernir après la pose, puis de lui appliquer de l’huile de ricin deux fois par an.

©iStock

La résistance de la pierre

Si souhaitez investir sur le long terme et que vous êtes prêt à y mettre le prix, la pierre peut se révéler une précieuse alliée pour votre plan de travail. Bien que très onéreux à l’achat, le granit assure ainsi une durabilité sans égale. Ne craignant ni la chaleur, ni l’humidité, ni les rayures des couteaux, il vous permet d’effectuer directement vos préparations sur sa surface, avant d’être nettoyé avec une éponge.

Alternative design et tendance, le quartz séduit, quant à lui, par son style coloré. S’il ne craint pas l’eau, il n’apprécie en revanche pas les casseroles sortant tout juste du feu. Enfin, la pierre de lave fait partie des matériaux les plus solides. Proposée, elle aussi, en plusieurs teintes, elle offre une robustesse à toute épreuve dès lors qu’on la choisit traitée ou qu’on l’imperméabilise si elle est brute.

La cote en hausse de la résine

Les progrès technologiques aidant, différents matériaux composites, regroupés communément sous le terme de résines de synthèse, permettent aujourd’hui d’imiter les pierres naturelles mais aussi leurs avantages. Très résistants aux chocs, ils ne craignent ni la chaleur ni l’humidité et se rayent difficilement.

Lisse et sans jointure, ce type de plan de travail se nettoie aisément et offre plus d’une centaine de coloris variés.

En bref : à chacun son style
Une kyrielle de matériaux concurrencent aujourd’hui les grands classiques du plan de travail :
Le verre : on l’apprécie pour son élégance et sa brillance. Insensible aux taches, il ne supporte en revanche pas les chocs ou les températures élevées.
Le béton ciré : décliné du sol aux murs, il s’invite aussi dans la cuisine. S’il est très solide, il nécesssite toutefois un verni pour résister aux taches.
L’inox : matériau des professionnels, l’inox séduit par sa résistance. En revanche, il est plus difficile d’entretien et n’apprécie ni le calcaire ni les rayures.
La céramique : chic et chère, la céramique garantit un large choix de coloris et une haute resistance à la chaleur (900°C). Mais gare à ne pas laisser tomber de plat très lourd sous peine de voir ses coins se briser!

Z.P

Photos © iStock , dr