Le bois, l’atout de vos maisons

254

En construction, le bois est une alternative crédible au béton ou à l’acier, notamment pour les propriétaires qui souhaitent construire des maisons basse consommation. Mais son entretien doit être pris au sérieux pour assurer sa longévité et son esthétisme.

imageArticle0

Bien que la tendance reste encore marginale, de plus en plus de Français se laissent tenter par le bois pour construire leur future maison. Écologiques, esthétiques et dotées de performances thermiques intéressantes, ces constructions ont largement de quoi séduire les propriétaires en devenir. Même si l’entretien et les traitements insecticides sont parfois fastidieux.

Une faible empreinte écologique

L’engouement pour le bois s’explique naturellement par la volonté de plus en plus grande de prendre en compte les nouveaux enjeux environnementaux. Les réglementations, plus favorables à certains types de logements comme les maisons basse consommation, sont un atout pour les futurs acquéreurs. Avec sa faible empreinte écologique, ce matériau a également l’avantage de produire des déchets de chantier recyclables, ce qui, évidemment, n’est pas le cas du béton.

Des performances thermiques et acoustiques

L’autre intérêt du bois, c’est incontestablement son efficacité énergétique. En plus d’être léger et solide, il est bien plus isolant que le béton ou que d’autres matériaux, et permet souvent d’éviter les ponts thermiques. Ainsi, à condition de bien veiller à l’étanchéité à l’air, une ossature en bois pourra vous faire économiser jusqu’à 30 % sur votre facture de chauffage, en comparaison avec une structure maçonnée. Moins épais, le bois permet également de gagner en surface habitable tout en offrant des garanties d’isolation équivalentes à celles des cloisons montées en parpaings. Robuste lorsqu’il est bien traité, il résiste sans sourciller aux chocs, à l’usure du temps et aux intempéries. Il permet aussi de réguler l’humidité intérieure en asséchant l’atmosphère.

Enfin, le bois est également une excellente façon d’isoler acoustiquement son logement, car il peut réfléchir et absorber les ondes sonores. Un point non négligeable lorsqu’on réside à proximité des axes routiers ou d’un aéroport par exemple.

imageArticle3

Un entretien régulier

Contrairement aux idées reçues, ce matériau n’est pas plus inflammable que d’autres. Au contraire ! Sa faible conductivité thermique en fait un allié de choix en cas d’incendie. Le bois transmet en effet la chaleur moins vite que le béton ou l’acier et sa combustion est lente. Il dégage également moins de gaz toxiques.

En revanche, il lui faut bien quelques défauts. En fonction de l’essence que vous aurez choisie, il faudra traiter le bois contre les termites, les moisissures et les champignons. Aussi, et même si certaines essences sont imputrescibles, pour assurer leur longévité, les façades devront-elles être entretenues régulièrement, ce qui peut  parfois représenter une charge de travail importante.

100 % écolo ?

La maison en bois est écologique et permet de bien isoler son logement aux niveaux thermique et acoustique.

Si votre intérêt pour la construction en bois est avant tout environnemental, gare à certaines entreprises qui n’hésitent pas à utiliser des colles ou des traitements toxiques, et qui annihilent donc le côté écologique de votre projet.