L’arrosage automatique, pratique et économique

366

Dès que l’on passe d’un petit jardinet à un terrain un peu plus grand, la question de l’arrosage automatique devient inévitable ! Bien que ce système présente des avantages indéniables qui en font la coqueluche de tout jardin digne de ce nom, il suppose toutefois de posséder certaines connaissances pratiques pour éviter que ce bon plan ne devienne un gouffre financier.

Des atouts insoupçonnés

Sans surprise, c’est avant tout l’automaticité du dispositif qui le rend si populaire. Le système d’arrosage automatique permet de laisser à demeure plusieurs électrovannes – les points de sortie de l’eau – à différents endroits du terrain et de programmer l’installation pour qu’elle se déclenche toute seule à heures fixes.

Si beaucoup de particuliers entendent ainsi se libérer du fardeau de l’arrosage quotidien, ils ne se doutent pas forcément qu’ils vont réduire du même coup leur facture d’eau de façon notable. Car employé correctement, l’arrosage automatique permet de réaliser des économies de 30 à 50 % ! Un bon point économique mais aussi écologique puisque l’eau est une ressource précieuse.

Pour ce faire, il est toutefois nécessaire de se renseigner auprès de spécialistes du jardin. Tant pour la santé de votre pelouse que pour celle de votre portefeuille, il est ainsi essentiel de ne pas surestimer les besoins en eau de votre terrain. La quantité journalière à déverser est une affaire de calcul qui tient également compte du phénomène d’évaporation. L’arrosage programmé de nuit est d’ailleurs le plus économe et le plus efficace.

LM24-069 LM24-070

À chaque terrain son installation

Il faut par ailleurs mettre un terme à certaines idées préconçues selon lesquelles l’installation d’un arrosage automatique est onéreuse. Tout dépend en réalité du système sélectionné.

Les installations de surface sont les plus simples et coûtent une petite centaine d’euros. Il s’agit, en l’occurrence, de mettre en place un réseau de tuyaux simplement posés sur le sol. Cette technique, réalisable par tout particulier, permet de dispenser un arrosage classique par aspersion – l’idéal pour la pelouse puisqu’il reproduit l’effet de la pluie de façon homogène – mais aussi à faible pression, dans le cas d’une micro-irrigation par goutte à goutte qui cible les racines de vos plantes. Autre avantage, elle est modulable à souhait. Néanmoins, ce système dit aussi « volant », est peu esthétique puisque les tuyaux reposent dans le jardin et ne convient qu’à des zones réduites dans la mesure où un vaste espace nécessiterait l’installation d’un trop grand nombre de tuyaux, engendrant un risque accru de fuites et une perte de pression.

C’est pourquoi les terrains de plusieurs centaines voire milliers de mètres carrés impliquent la pose d’un arrosage automatique enterré. Bien que l’esthétique soit ici parfaite grâce à un réseau de tuyaux souterrain, ce dispositif implique de faire réaliser une étude technique préalable par un professionnel (comptez environ 150 €) afin de définir le nombre et l’emplacement des électrovannes ainsi que la description détaillée du réseau enterré. Ceci étant fait, vous pourrez procéder vous-même à l’installation ou la faire réaliser par une entreprise spécialisée, avec un coût bien évidemment plus élevé.