La technologie fait feu de tout bois

310

En cette Année internationale des forêts, le chauffage au bois est redevenu une solution d’actualité. Aux atouts écologique et économiques de ce matériau, s’ajoute l’évolution des cheminées : plus performantes et plus belles que jamais !

Foyer fermé : le choix de la qualité

Si les cheminées à foyer fermés se sont largement démocratisées, elles ne cessent d’évoluer et semblent être une source d’inspiration pour les designers. Cet hiver consacre ainsi aussi bien la sobriété, jamais dépourvue de majesté, au même titre que les formes néo romantiques, si ce n’est carrément exotiques. À l’instar de ce que propose la marque Wanders, le panel des couleurs et des matières est très étendu. Il y en a donc pour tous les goûts, depuis les cheminées d’angles, très pratiques à installer, jusqu’aux modèles à larges ouvertures vitrées, format 16/9e, ou à deux ouvertures (recto-verso) pour une vue imprenable sur le brasier. On trouve des formes contemporaines, élancées, unissant faïence ou acier, et des produits d’inspiration plus traditionnelle, bâtis autour de l’élément pierre. Toutefois, si chaque année impose un esthétisme plus ou moins dominant, une caractéristique pas soumise à variation : les hautes performances. L’efficacité est en effet le point fort de ces foyers fermés, qui assurent une forte puissance de chauffe. De nombreuses technologies permettent effectivement une récupération maximale de l’énergie, comme la combustion à très haut rendement, les systèmes de régulation des gaz ou des catalyseurs doublés de diffuseurs, rendant la plupart éligibles au crédit d’impôt. Par ailleurs, un fabricant comme Fondis assure, avec sa gamme Modulo, des cheminées acceptant des buches de 50 cm de long, aux parois isolées et aux vitres autonettoyantes sérigraphiées qui peuvent être emportées lors d’un déménagement.

Cheminée centrale : feu sans limites

Avec son foyer installé au cœur de la pièce, la cheminée centrale est l’une des grandes tendances design de ces dernières saisons. Exit les formes traditionnelles, place à la nouveauté. Si leurs techniques évoluées leur permettent d’accéder à de très hauts rendements (près de 80%), assurant confort, économie et grande aisance d’emploi, ce sont surtout leurs formes qui se remarquent. L’heure est aux cheminées spectaculaires, comme celles qui, installées au beau milieu des pièces à vivre, offrent des visions à 360° sur le foyer. Ainsi, Arkiane commercialise Kephren, cheminée en forme de pyramide où le feu peut être admiré de quatre côtés, ou Eclypsya, tout en rondeur. Ces deux références sont démunies de tuyau d’évacuation visible pour mieux préserver leur pureté. Il existe également d’autres cheminées centrales, d’inspiration plus industrielle. La marque Focus, récompensée de nombreux trophées pour la beauté de ses créations, décline ainsi plusieurs modèles, qu’ils soient à foyer ouvert (Gyrofocus) ou fermé (Renzofocus). Plus que des moyens de chauffage, il s’agit là de véritables œuvres d’art qui apportent un cachet exceptionnel aux lieux où elles sont installées.

Poêle à bois : le renouveau

Oubliez les antiques modèles qui crachaient plus de fumées qu’ils ne produisaient de chaleur. Les poêles à bois modernes ont fait leur révolution et sont passés au XXIe siècle. Esthétiquement parlant, le choix est large. Cheminées Philippe en propose un assez étonnant puisque décliné sous toutes les formes, depuis les poêles cubiques jusqu’aux arrondis. Les lignes sont ultra modernes ou au contraire très classiques. D’autres constructeurs, sans négliger ces tendances de fond, vont chercher des idées ailleurs. C’est par exemple le cas d’Invicta, qui propose des poêles aux ambiances plus ethniques, comme Pow-Wow en forme de totem, ou naturalistes (Gaya Feuille, à la présentation fort organique). Si les puissances de chauffe sont variables d’un modèle à l’autre, les derniers procédés techniques assurent des rendements élevés, garantis d’un confort assuré. Quant aux finitions, la fonte, élément traditionnel, s’habille harmonieusement de revêtements variés des plus élégants.

Frédéric FERRAND