La piscine miroir, comble du luxe

64
La piscine miroir a pour particularité de faire déborder l'eau sur tous les côtés du bassin et de se refléter dans le ciel © Diffazur

Envie d’un extérieur époustouflant ? Misez sur la piscine miroir ! Sa capacité à refléter le ciel et à se fondre dans l’horizon en fait un équipement luxueux. Mais ce type de bassin peut aussi freiner votre créativité…

Des lignes à couper le souffle, un reflet de l’eau qui se fond dans le paysage et un esthétisme luxueux, la piscine miroir sublime nos extérieurs et inspire les architectes. Si on le confond souvent avec la piscine à débordement, ce bassin somptueux n’a rien à lui envier. Zoom sur le nouveau chouchou de nos jardins.

Quelles différences avec le débordement ?

Il est vrai que la piscine miroir et celle à débordement se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Il s’agit pourtant bel et bien de deux installations totalement différentes. En effet, la première dispose d’un bassin particulier puisque chacun de ses bords se situe au même niveau que la plage. L’eau s’écoule donc de façon égale sur tout le pourtour du bassin. Ses lignes épurées et sa démarcation discrète permettent ainsi au plan d’eau de se refléter avec le ciel tel un miroir.

À l’inverse, la piscine à débordement, elle, ne déborde que d’un seul côté et comporte au moins un rebord ou des margelles telles que celles des bassins classiques. Le débordement s’effectue aussi en cascade.

Esthétisme et propreté

Si la piscine miroir séduit tant, c’est parce que l’absence de différence entre le sol et la surface de l’eau laisse place à un fondu enchaîné exceptionnel et très élégant. Elle instaure une atmosphère zen et donne de la dimension à l’extérieur. Cet équipement se distingue donc par ses rebords dissimulés mais ces derniers n’ont pas qu’un rôle esthétique. En effet, ils permettent à l’eau de circuler librement. Dépourvue de skimmer, la piscine miroir est équipée de goulottes dans lesquelles l’eau est filtrée avant d’être renvoyée dans le bassin par le fond de la piscine et notamment par des buses de refoulement. Cette circulation en continu est essentielle puisqu’elle permet de débarrasser le bassin des impuretés. En revanche, elle demande un débit d’eau assez important, il est donc conseillé d’installer une pompe puissante.

Quelques contraintes

La construction d’une piscine miroir est néanmoins plus chère que celle d’un bassin classique et quelques contraintes sont à prendre en compte. D’abord, ce type de piscine ne peut être qu’enterré et de forme rectangulaire pour que l’eau s’écoule uniformément. Exit donc les arrondis ! Aussi, étant donné que les rebords du bassin seront constamment immergés, il faut choisir des matériaux imputrescibles et très résistants. Oubliez ici le bois qui, même soigneusement traité, perdra rapidement de sa superbe et finira par ternir au fil des ans. Misez plutôt sur la mosaïque. Non seulement elle s’adapte à tous les budgets, mais elle permet de composer des rebords tantôt discrets, tantôt pleins de couleurs. Tendance en ce moment, le grès cérame est une alternative design. Facile à entretenir, il se décline à l’infini puisqu’il dispose de textures et de teintes très diversifiées. Enfin, la pierre naturelle est à la fois robuste et esthétique et reste donc le matériau idéal pour une piscine miroir.

M.K

Photos © Diffazur