La cuisine prend ses quartiers d’été

234

Si dresser la table dehors va de soi, mitonner au grand air est aussi possible grâce aux cuisines d’extérieur qui transforment terrasse ou jardin en un havre de gourmandise.

Espace de vie lors des beaux jours, votre extérieur peut rassembler préparation et partage du repas. Des solutions se sont développées depuis plusieurs années : véritable appentis avec raccordement électrique ou meuble nomade qui suit la course du soleil, les fabricants ont multiplié les offres pour transporter au cœur du jardin l’esprit convivial de votre cuisine intérieure.

Les ingrédients pour une construction en dur

Pour un maximum de confort, l’idéal est de construire une annexe en dur ou de restaurer un bâtiment attenant au corps principal de votre habitation. Il s’agit néanmoins de jauger la superficie minimum : une surface inférieure à 10 m² apparait comme peu pratique. L’idée est de se faciliter la vie au quotidien et non de se compliquer la tâche ! À noter qu’une surface supérieure à 20m² nécessite l’obtention d’un permis de construire. En deçà, une déclaration de travaux auprès de la mairie suffit. Fermée ou couverte, votre cuisine d’été se doit d’être pourvue de branchements indispensables. Eau et électricité obligent des raccordements spécifiques. Une arrivée d’eau froide est suffisante pour un évier. Il suffit parfois d’un point d’eau déjà présent dans le jardin, et l’histoire peut commencer ! Se greffe un plan de travail, puis tous les équipements peuvent prendre place. Côté électricité, les raccordements permettent de mettre en place les éclairages. Une ou deux prises électriques sur le plan de travail servent à brancher les appareils utiles : une plancha ou un barbecue, un grille pain, une cafetière ou même un miniréfrigérateur. Fonctionnelle et tout confort, cette solution est aussi la plus onéreuse.

Recette pour une décoration stylée

Pour décorer votre nouvelle pièce à vivre, une large gamme de coloris et d’esthétique s’offre à vous. Dans un style résolument rustique, carrelage, pierre brute, brique et bois sont utilisés pour les plans de travail et les casiers de rangement. Les points de cuisson sont constitués par un barbecue fixe et un four à pizza réalisés dans les mêmes matériaux.
Une version contemporaine module différents éléments que l’on trouve chez les fabricants ou les enseignes de bricolage, à monter en kit et à combiner selon vos moyens financiers. L’inox et l’aluminium sont très présents, les lignes épurées et les couleurs franches. Certains équipements semblent sortir de l’office d’un chef étoilé : évier en inox, jets haute pression ou piano de cuisson. C’est dispendieux mais tellement pratique ! À vous d’ajuster les installations en fonction aussi de la finalité de votre cuisine. L’aménagement ne sera pas le même si vous êtes un cordon bleu ou un amateur de viande grillée !

Des équipements au menu

Le traditionnel barbecue n’est plus le seul à mener la danse des repas d’été. En l’espace de quelques années, de nouveaux équipements se sont invités dans les jardins. Les appareils électriques ont la vie belle : le grand air évacue les odeurs, qui pourraient en intérieur gâcher une soirée : woks, planchas, rôtissoires multiplient les modes de cuisson et ouvrent la porte à des voyages gustatifs. Le barbecue s’est offert une nouvelle jeunesse : en acier brossé, il fonctionne au gaz, il se montre polyvalent et présente des dimensions ultra-larges pour plus de convivialité.

Un cocktail de mobilité et de pragmatisme

Nul besoin de construire en dur pour cuisiner en plein air. Les constructeurs ont fait appel aux designers et la cuisine nomade est née. Elle se définit comme un modèle réduit des éléments de base, le plus souvent monté sur roulettes. Elle se déplace au gré des envies, près des arrivées d’eau et d’électricité, à l’ombre ou au soleil. Elle prend peu de place et se range facilement en cas de pluie. Elle n’en est pas moins complète puisqu’elle comprend un évier, un plan de travail, des points de cuisson et des rangements pour évitent les allées et venues à l’intérieur !

Nathalie GUILLEBERT