Juste une touche de couleur

270

Nous vivons dans un monde en couleurs. L’uniformité est proscrite, tout comme la monotonie. Mais pour bien jouer avec les teintes, il faut connaître les règles du jeu.

Plus personne aujourd’hui ne peut se satisfaire de murs blancs… sauf à les considérer comme des tableaux à remplir. Il y eut l’époque où les murs étaient peints de deux couleurs différentes, le temps où une cloison concentrait tous les contrastes… En 2013, la couleur est toujours présente, mais elle se fait plus discrète. Elle s’insinue dans toutes les pièces de la maison pour mieux les dynamiser, sans jamais chercher à s’imposer.

Harmonie

Pour bien profiter de sa teinte préférée, il faut savoir la doser. On oublie l’excès pour consteller le salon d’éclaboussures de couleur. En pratique, cette répartition s’exprime par un choix judicieux d’accessoires : une nappe, une lampe de chevet, un cadre… Il est inutile de reprendre la même tonalité sur tous les objets, elle sera au contraire beaucoup mieux mise en valeur en étant disséminée dans la pièce. Une applique rouge sur un mur blanc se remarquera immédiatement, de même qu’un seul coussin vert pomme sur le canapé, au milieu d’autres modèles plus neutres. Il faut donc user de parcimonie dans ses achats, tout en appliquant ce dosage serré dans l’ensemble de la zone. Le coin-télé, par exemple, est souvent oublié : adjoignez-lui un petit élément colorisé pour accentuer vos effets décoratifs. Certaines marques proposent d’ailleurs actuellement des supports pour écran déjà travaillés : ce sont des meubles avec télé intégrée chez Ikea, par exemple, ou des ébénisteries colorisées pour Loewe (l’une d’elle inclut même un vase !).

LM06-045

Tendance

Certaines couleurs prennent du galon l’espace d’une saison. En 2013, les teintes primaires tiennent toujours le haut du carrelage. On misera ainsi sur le rouge, vif et énergique. Il s’installe dans les pièces de vie (cuisine, salon…) et l’électroménager reste fidèle à cette tendance. Mais la couleur de l’année, selon Pantone, sera bel et bien le Monaco Blue. Cette version tendre du classique bleu marine est un peu plus pâle que son modèle… mais crée également des ambiances nettement moins sombres. Sur les murs, elle paraît un peu excessive, mais elle se révèle par contre très élégante dans les chambres ou les salles de séjour. Cette teinte s’associe facilement avec le gris (autre couleur qui s’impose en ce moment) pour des ambiances réconfortantes.

À plusieurs

S’il est conseillé de choisir une seule teinte, et de la mettre en valeur, il n’existe pourtant aucun interdit. Voilà qui devrait soulager tous ceux qui ont du mal à se décider. Il reste en effet possible de garder la main sur plusieurs couleurs différentes, dès lors que l’on évite l’effet kaléidoscope : aussi vivant qu’il soit, il donne surtout un effet brouillon. C’est en se limitant que l’on crée un véritable effet décoratif… qui sera autant apprécié par les yeux que par les invités.