Interdit aux adultes !

273

Les enfants ont de l’énergie à revendre et tout autant besoin de soleil et d’air frais que quiconque. À ce titre, voici quelques idées pour vous aider à aménager un chouette terrain de jeux pour vos sympathiques têtes blondes.

Ménager un coin jeu ergonomique

Vous devez avant toute chose réfléchir à l’emplacement de l’aire de jeux, pour d’évidentes questions de confort et d’ergonomie. À ce titre, le sol est sans aucun doute le premier critère à prendre en compte.

Choisissez donc un terrain plat et dégagé, afin de faciliter l’installation des différents éléments : cabane, toboggan, balançoire, bac à sable pour les tout-petits, panier de basket-ball, table de ping-pong… Selon la place disponible, les possibilités d’aménagement sont légion. De plus, il va de soi que, pour disputer une partie de foot, un sol plat dénué d’obstacle sera autrement plus praticable. Misez sur une partie du jardin dotée de pelouse, qui amortira les chutes éventuelles. Celle-ci doit être suffisamment robuste pour ne pas partir en miettes au premier chahut venu.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez toujours opter pour un revêtement de sol doux qui adoucira les chocs, comme du sable recouvert de toile géotextile.

Il est par ailleurs indispensable de délimiter cet espace de jeu et de l’isoler de vos plantations. Il serait en effet fort dommage qu’un ballon de basket vienne heurter vos magnifiques orchidées ou le si ravissant pommier que vous avez eu tant de peine à faire pousser ! Pour ce faire, un grillage ou une petite haie en bois peuvent suffire. En outre, notez que les fleurs et les plantes sont susceptibles d’attirer des myriades d’insectes, notamment des guêpes qui pourraient causer de vilaines piqûres.

Enfin, si vous souhaitez apporter une touche finale à ce vert paradis, agrémentez l’ensemble avec un coin dédié au repos, pourvu d’une table, de chaises ou de bancs, de préférence dans une zone ombragée. Un petit plus sympathique pour prendre le goûter après des heures de jeu au soleil…

image6

La sécurité avant tout

S’il n’y a rien de plus doux que le spectacle de vos bouts de chou en train de s’amuser comme des petits fous, certaines installations ne sont pas dénuées de risque. S’il faut laisser une certaine liberté à vos enfants, afin qu’ils puissent s’épanouir comme il se doit, il reste préférable que cette aire de jeux ne se trouve pas trop éloignée de la maison, afin que vous puissiez les surveiller sans difficulté et intervenir en cas de problème. C’est d’autant plus vrai si vous devez vous occuper d’enfants en bas âge qui, s’ils peinent à se déplacer, peuvent manifester de folles envies d’exploration…

D’un point de vue hygiénique, les bacs à sable peuvent présenter un attrait certain pour les chats, qui pourraient y voir une litière en plein air. À ce titre, il est préférable de refermer le bac à l’aide d’une bâche ou d’un couvercle dès lors que votre enfant ne s’y trouve plus.

Mais s’il y a bien un élément potentiellement dangereux, il s’agit clairement de la piscine. Qu’elle soit creusée dans le sol ou que vous ayez opté pour une modeste piscine gonflable, les risques de noyade sont bel et bien présents, et vous devez faire preuve de la plus grande vigilance à ce sujet. Il est donc indispensable de surveiller étroitement vos bambins, même si ce sont de bons nageurs. Au besoin, vous pouvez munir votre piscine d’une alarme qui se déclenchera en cas de chute malencontreuse dans l’eau. Vous pouvez également, au besoin, opter pour des barrières de sécurité, laissant la piscine hors d’atteinte des tout-petits trop aventureux.

Si vous faites partie des heureux possesseurs de trampoline, il est fortement recommandé de l’équiper d’un filet de sécurité latéral, pour éviter les mauvaises chutes douloureuses.

Photos © Blue Forest,  Amazonas, DR