Faites-vous rembourser une partie de vos travaux

69

Les certificats d’économie d’énergie permettent aux particuliers de valoriser financièrement leurs travaux de rénovation. Le point sur un dispositif méconnu.

Bien que diverses aides financières, comme le crédit d’impôt ou l’éco-prêt à taux zéro, incitent les ménages à réaliser des travaux d’économie d’énergie dans leur logement, des conditions de ressources restrictives limitent leur champ d’application. À l’inverse, le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) est accessible à tous et s’applique à un large panel de travaux dans les domaines de l’isolation, du système de chauffage et des énergies renouvelables.

Profitez de bons d’achats

Ce programme, mis en place par le législateur en 2005, soumet les fournisseurs d’énergie, de combustible et de carburant à des quotas d’économie d’énergie qui, en cas de non-respect, feront l’objet de pénalités financières. Les certificats agréés par les autorités constituent, dès lors, une preuve de l’effort réalisé.

Pour les obtenir, ces entreprises peuvent réaliser des travaux de rénovation dans leurs propres locaux mais aussi encourager leurs clients – les ménages – à faire de même. Leclerc et Auchan (distributeurs de carburants) se proposent, par exemple, de vous verser une prime énergie sous la forme de cartes cadeaux valables dans leur enseigne, tandis que GDF Suez DolceVita déduit ce montant de votre prochaine facture. Dans tous les cas, l’inscription doit être réalisée en amont des travaux, afin de vérifier leur éligibilité au dispositif. Le versement de la prime se fera ensuite sur présentation de la facture du chantier.

LM29-058 LM29-059

Recevez un chèque en euros

Les fournisseurs d’énergie ont également la possibilité d’acheter les certificats requis à d’autres opérateurs habilités à les collecter. C’est dans ce cadre qu’intervient le site primesenergie.fr, agréé par l’État depuis juillet 2012.

Assurant le rôle d’intermédiaire, la plateforme recueille les demandes de travaux des ménages et les regroupe en vue d’obtenir des volumes conséquents de giga-wattheures. Il faut en effet atteindre le seuil minimum de 20 GWh pour pouvoir obtenir un CEE, soit l’équivalent de deux cents dossiers de particuliers. Sans compter que plus l’économie d’énergie est importante, plus son prix d’achat est élevé. Une fois les chantiers réalisés, la société vend les certificats obtenus aux fournisseurs d’énergie et reverse une prime énergie aux ménages, sous la forme d’un chèque en euros en bonne et due forme. La fourchette de calcul est large ! En fonction du type de travaux réalisés et de la région d’habitation, la somme octroyée peut aller de dix à plusieurs centaines d’euros.

« Les atouts de notre offre résident dans ce mode de paiement avantageux pour les particuliers, le délai de versement réduit à quatre semaines et la simplicité de notre procédure qui peut entièrement s’effectuer en ligne », précise Nicolas Moulin, fondateur de primesenergie.fr. Et d’ajouter que la société s’emploie aussi à développer un véritable accompagnement des particuliers dans la maîtrise d’ouvrage de leurs chantiers, afin d’accentuer « la dimension humaine » de ses services. Preuve de son succès grandissant, primesenergie.fr a reçu quelque 43 000 demandes en 2013, dont 95 % ont permis le versement d’une prime. Un coup de pouce bienvenu qui ne vous coûte rien, puisqu’aucun frais n’est facturé !

Zoom

  • Calcul de votre prime : il dépend de l’importance des économies d’énergie que votre chantier vous permettra de réaliser. La surface habitable, la région d’habitation et le type de travaux effectués sont pris en compte.
  • Travaux les plus courants : la prime énergie correspond à environ 3 % du coût induit par le changement des fenêtres ; à 15 % de l’installation d’une chaudière à condensation et à 25 % du montant d’un chantier d’isolation (murs et combles).
  • Procédure : effectuez votre demande avant de faire réaliser vos travaux par un artisan et laissez-vous guider. La prime est versée sur présentation de la facture finale.
  • Fréquence : à chaque chantier éligible peut correspondre une prime énergie.
Infos pratiques : www.primesenergie.fr