Fabriquer ses bougies

415

Créer soi-même ses bougies, c’est à la fois ludique, économique… et facile !

La confection de bougies maison est une activité à la portée de tous, y compris des enfants (sous la direction d’un adulte, car il y a quand même des risques de brûlures). Le matériel nécessaire se trouve dans les magasins d’arts créatifs, à des tarifs modiques, surtout si vous optez pour des contenants déjà présents chez vous – comme des verres – en guise de moules. Si vous souhaitez des formes précises, il faudra vous procurer des récipients adaptés, en caoutchouc ou en plastique. Pour les matériaux, vous avez le choix entre la paraffine, la cire d’abeille ou le gel. Il faut enfin des mèches à bougie en coton et des colorants si vous désirez des modèles bariolés, ou des huiles essentielles pour des bougies parfumées. On commence par faire fondre la paraffine, la cire ou le gel – additionné ou non de colorant – au bain-marie pour éviter d’abîmer le fond de ses casse-roles. On peut aussi utiliser des boîtes de conserve vides. L’eau ne doit pas atteindre le point d’ébullition, la cire risquerait de prendre feu (elle ne doit donc jamais être laissée sans surveillance) ! En attendant la fonte, on place les mèches au fond des moules : elles se fixent à l’aide de quelques gouttes de cire chaude et se redressent à l’aide d’une pique en bois. Une fois le matériau fondu, on le verse dans le moule – en une seule fois si l’on a qu’une seule couleur ou par étages si l’on en a plusieurs (il faut alors attendre que la couche précédente ait durci avant de poser la suivante). Si vous utilisez des huiles essentielles, c’est à ce moment-là qu’il faut les incorporer. Ensuite, patientez le temps que le tout durcisse ; pour accélérer l’opération, on peut placer les
moules au réfrigérateur (dix à vingt minutes de séchage suffisent). Il ne reste plus qu’à démouler ses bougies ! Il est préférable d’attendre quelques jours avant de les allumer.

C.S.