Domotique, cerveau de la maison de demain

483

Du latin Domus (« maison »), la domotique regroupe l’ensemble des technologies qui permettent d’automatiser les tâches au sein d’une maison : qualité de vie, environnement ou handicap sont dans sa ligne de mire.

Imaginez ! Les radiateurs se mettent en marche trente minutes avant votre retour du travail, dix minutes avant votre réveil, se coupent dès qu’une fenêtre s’ouvre… La lumière s’éteint lorsque vous sortez de la pièce, les volets se ferment quand l’ensoleillement est trop fort. Dans la salle de bains, l’eau se met à couler lorsque vous approchez vos mains du robinet et s’éteint quand vous les éloignez. En cuisine, le four se met en route une heure avant votre repas pour que le gâteau soit prêt en temps voulu. La machine à laver est programmée pour démarrer pendant les heures creuses, l’arrosage du jardin débute une fois le soleil couché. Une maison idéale ? En tout cas bientôt accessible grâce à la domotique. Et vous restez maître à bord.

Comment ça marche ?

Toutes les technologies sont mises à contribution : le wifi, les ondes radio, le réseau électrique. Les liaisons filaires d’un système de câblage spécifique restent les plus stables. Le but de l’opération est de faire communiquer entre eux les différents appareils électriques, commandés par un ordinateur central, que vous aurez préalablement programmé. Les outils de pilotage peuvent être un ordinateur de poche, un téléphone portable ou un smartphone, une télécommande, une interface de télévision, un écran tactile, pour ne citer que les principaux. En intégrant certains paramètres, une suite logique se déclenche et crée des scénarios. Et c’est à vous de l’écrire ! Différents programmes peuvent être préenregistrés : départ au travail, retour du soir, relaxation… Les technologies utilisées sont déclinées selon les utilisations spécifiques. Pour la sécurité, une caméra vidéo à amplification de rayonnement et un code personnel contrôleront entrées et sorties et détecteront les intrusions, les incendies ou fuite de gaz. Musique, son, image ou vidéo seront pilotés simultanément. Pratique, mais pas seulement…

Les enjeux de la domotique

La domotique permet d’améliorer son confort. Mais ses implications dans la vie au jour le jour peuvent aussi se révéler une aide précieuse pour les personnes handicapées ou dépendantes. Ce qui peut apparaître comme un luxe devient une nécessité. La domotique constitue aussi un outil de respect de l’environnement grâce à un contrôle énergétique de l’habitation. Elle représente une aide non négligeable dans les projets de maisons passives, basse consommation ou à énergie positive. Compte tenu des économies d’énergies réalisées, le surcoût d’investissement par rapport à une installation classique est rapidement compensé (six ans en moyenne).

Et dans un futur proche

Si depuis 1970 la domotique n’a pas trouvé une expansion digne de ses capacités, la préoccupation écologique est un moteur qui va lui faire faire un bond en avant ! Google a lancé Power Meter, un logiciel gratuit qui permet de gérer sa consommation d’énergie à partir d’un compteur intelligent, programmable à distance par internet. En France, les fournisseurs d’accès comme Orange préparent la prochaine étape : la domotique se fera directement par la Box ! Chez EDF et GDF Suez, la Dolcevita Zen box est à l’étude. Elle permettra de piloter et d’analyser sa consommation. Si ces deux entreprises trouvent des protocoles communs, la maison de demain sera programmable à l’envi !