Des tissus qui réchauffent l’hiver

262

Qui pourrait se sentir à l’aise assis sur un fauteuil rugueux ou allongé entre des draps rêches ? Le confort passe aussi par un bon choix de tissus.

L’automne est propice aux tons bruns et marrons qui nous rappellent les feuilles mortes. Les pelages sombres, aux couleurs gourmandes, s’associent à des essences naturelles pour une ambiance très authentique, favorable à la détente et à la relaxation. Beige, taupe, terre… toutes les nuances s’accordent entre elles et contrastent avec les murs blancs ou satinés. Plaids tigrés et autres peaux de vache s’intègrent aussi bien dans les salons branchés que dans les chambres douillettes.

Cocooning Hivernal

La fourrure évoque la montagne, ses chalets en bois et ses feux de cheminée. Si dehors il fait un froid de canard, l’intérieur est chaud et confiné. Les tapis en peaux de bête participent au maintien de la chaleur et à l’isolation de la pièce. Pour une atmosphère apaisante, on privilégie les nuances immaculées, de la couleur de la neige jusqu’à l’écru. Ainsi, un tapis blanc, en peau de mouton ou de chèvre, s’associe à des meubles naturels, en pin par exemple. Il existe aujourd’hui de très belles imitations plus vraies que natures, pensez-y !

deco-canape-velour

Glamour

Pour une décoration sensuelle et luxueuse, digne d’un cabaret ou d’un théâtre, on opte pour des poils teints en rouge, en parme ou en bordeaux, contrastés par des accessoires noirs. Les coussins de fourrure affluent aux quatre coins de la maison, sur les chaises, les fauteuils, le divan et le lit, apportant raffinement et esthétisme.

vn-035deco-lit

Les molletonnés

Pour s’envelopper confortablement, il ne faut pas hésiter à miser sur l’épaisseur. Les plaids souples en fausse fourrure, les couvertures matelassées et les tapis aux longues fibres nous feraient presque attendre avec impatience les soirées d’hiver tant il est doux de se lover dedans. Les tissus molletonnés s’immiscent maintenant partout, à tel point qu’on les retrouve même sur les murs ou les meubles. Ils permettent de créer un espace où les chocs sont amortis, où la gravité du monde n’a que l’importance qu’on s’estime prêt à lui accorder, comme vue depuis un boudoir ancien. Le velours, quant à lui, habille des fauteuils faits pour les retraites à la campagne, lorsque prendre le temps de vivre est une évidence. Les papiers peints se parent parfois de dessins en relief en panne de velours : même le simple geste de laisser traîner sa main le long d’un mur devient alors une expérience des sens. Tranquillement, une ambiance se crée, juste en optant pour ces matières solides qui nous attachent à la terre…

rideaux-velour

La douceur du velours

Doux, enveloppant et réconfortant, le velours s’immisce dans toutes les pièces de la maison où l’on souhaite créer une ambiance apaisante pour passer le temps. C’est d’abord le cas dans le salon, où ce tissu enveloppe le mobilier et les accessoires. Le grand classique, bien sûr, reste le canapé XXL qui donnera une touche de peps à une déco sobre. Moins audacieux, les fauteuils bergère et crapaud s’habillent également sans mal de cette matière veloutée. Dans la chambre, en revanche, on la réserve au dessus-de-lit, aux coussins et à la tête de lit afin de transformer ce lieu en antre du cocooning.

Enfin, dans une pièce comme dans l’autre, le velours demeure résolument rétro lorsqu’il est associé à du papier peint. On le choisira plutôt noir pour un effet baroque et, à l’inverse, plutôt clair pour ne pas surcharger une pièce trop petite.

deco-lit-fourure

Des coussins dans toute la maison

Moelleux et confortables, les coussins sont les accessoires indispensables des intérieurs cosys et douillets. De la chambre au salon en passant par la salle de bains, voici où et comment les utiliser… Les coussins se conjuguent souvent au pluriel et de leur assemblage naît un ensemble souvent imposant qu’il faudra veiller à rendre avant tout harmonieux. Les motifs variés sophistiquent une pièce sobre et raffinée tandis que les grands à-plats unis créent une ambiance zen. Les choix en la matière sont quasi infinis. Vous pouvez opter pour un amoncellement de coussins d’un même coloris, associer des couleurs pop ou des tons pastel, voire créer une joyeuse cacophonie en mélangeant des motifs et textures de styles très différents. Les matières à privilégier sont les plus douillettes : un rembourrage en ouate siliconée, en laine de qualité supérieure, en mousse ou en fibre synthétique se dissimule sous une housse toute douce, en tissu, en feutre, en soie ou en fourrure.

boule-de-laine

Innovations

Les nouveaux tissus savent aussi utiliser les travaux des scientifiques les plus créatifs. Après les oreillers à mémoire de formes, on trouve maintenant les coussins thermorégulés. Composés de textiles intelligents utilisés par la Nasa, ils s’adaptent aux variations de température les plus extrêmes. Des microcapsules absorbent la chaleur émise par le corps et la restituent quand ce dernier refroidit, que ce soit par le procédé naturel du sommeil ou parce que la pièce se rafraîchit. Les sueurs nocturnes ne sont plus qu’un ancien cauchemar, le sommeil est apaisé… et nettement plus agréable.

med-8b24041715fcb593ac7acc301ab80ceb54806d79

Photos © Thinkstock, DR