Comment installer un bain nordique dans son jardin ?

254

Vous vous sentez l’âme d’un Viking ? D’origine scandinave, le bain nordique est une alternative sympathique au jacuzzi classique, aux vertus tout aussi relaxantes et thérapeutiques.

Économique et écologique, facile à installer, le bain nordique, appelé aussi spa suédois ou hot tub, fait de plus en plus d’adeptes. Utilisé depuis longtemps dans les pays scandinaves et le Canada, ce loisir original jouant sur le contraste eau chaude/air froid a prouvé ses bienfaits sur le corps et sur le moral et permet de profiter du jardin en été comme en hiver. On se laisse tenter ?

Le bain venu du froid 

Le bain scandinave est composé d’un bassin à remplir d’eau et d’un poêle à bois. Comme un tonneau, la barrique est faite de lamelles de bois, assemblées entre elles par deux ou trois anneaux de cerclages en inox. Des petits bancs en bois permettent de s’asseoir au fond et un escalier d’y grimper. Au contact de l’eau, le bois gonfle et empêche la cuve de fuir. Ce processus hermétique protège des risques d’humidité et de champignons. Le poêle vient chauffer l’eau du spa. Il peut être placé directement dans la cuve, séparé par une barrière pour éviter les brûlures, ou installé à l’extérieur et relié par deux conduits, pour laisser plus de place à l’intérieur. Une cheminée en aluminium ou en inox évacue la fumée au dessus des baigneurs. Vide, un spa pèse entre 200 et 300 kg et le coût est de 3000 à 6000 euros environ, en fonction des matériaux et des finitions souhaitées.

La tradition du bois et du naturel

Conçu par des peuples soucieux de respecter l’environnement, le bain nordique est traditionnellement construit en bois. On choisit des essences imputrescibles tels que le pin, le chêne, le mélèze ou encore le cèdre rouge. Pour chauffer, on utilise des bûches. Pour l’eau, nul besoin de chlore ou de produit d’entretien puisqu’elle est changée régulièrement. Pour les plus maniaques, on peut utiliser un purificateur minéral ou un traitement à l’oxygène actif – beaucoup moins agressif que le chlore — pour éviter que l’eau ne verdisse trop vite. En outre, les modèles traditionnels n’ont pas de système de filtration et n’ont pas besoin d’électricité, ce qui limite leur impact écologique et les rend aussi plus silencieux qu’un jacuzzi.

Pour un moment de bien-être

Le rituel du bain nordique est très simple mais prend un peu de temps ; c’est aussi tout ce qui fait sa saveur. D’abord, il faut remplir la cuve jusqu’à environ 20 cm du bord — ou à hauteur des épaules — puis allumer le poêle en l’alimentant régulièrement de bûches. Pour parvenir à une température idéale, comprise entre 37 et 42°, il faut prévoir deux à trois heures, selon la taille de la cuve. C’est à vous de décider ensuite combien durera votre bain chaud, qu’on peut entrecouper de douche froide, toutes les 15/20 minutes.

Une installation facile

Installer un bain nordique n’est pas très compliqué et ne nécessite pas de travaux coûteux. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou le monter vous-même, puisque les spas en kit sont courants. Il faut une surface plane, assez résistante pour supporter le poids de l’équipement et à l’air libre – jamais sous un abri ! -. Le sol doit être nivelé en pierre, en bois ou en béton et le bain doit être surélevé et stabilisé par des poutres. La cuve montée, on la remplit d’eau du robinet. Lorsqu’il faudra la vider, à peu près tous les quatre bains, elle pourra servir à arroser les plantes. Et lors du premier remplissage, on n’oublie pas d’ajuster le serrage des anneaux !

Young Caucasian men and women resting in wooden hot tub in mountains in winter

Le spa scandinave modernisé

S’il existe de plus en plus de modèles électriques, moins encombrants et plus rapides, on s’éloigne toutefois du concept original qui est d’être le plus écolo possible. Aujourd’hui, des modèles plus modernes proposent de nombreux gadgets : un système de filtration, un chauffage électrique, un éclairage par LED, un couvercle bombé pour s’abriter en hiver ou même une option bain bouillonnant. De même, certaines versions récentes proposent une coque en composite, plus facile à entretenir.

Focus : les bienfaits du spa suédois

Le bain nordique a sensiblement les mêmes effets qu’un sauna ou qu’un jacuzzi. Profondément relaxant et antistress, il améliore la circulation sanguine, soulage les problèmes de rhumatisme et d’arthrose et favorise l’élimination des toxines. En outre, il permet de profiter de la nature environnante : le chant des oiseaux, la brise légère, la neige qui tombe, la vue sur les montagnes ou simplement l’odeur et le crépitement du feu de bois.

modern new wooden water spa hot tub with stairs outdoor

La boîte à idées : astuces d’entretien

• Pour éviter la décoloration du bois, vous pouvez traiter uniquement l’extérieur avec un vernis anti-UV incolore.

• Attention aux températures très basses en hiver : en dessous de -5 °C, -10 °C, on vidange pour éviter que le gel ne fasse tout exploser !

• Toutefois, ne laissez pas votre bain nordique sans eau pendant une trop longue période, sinon le bois séchera et il faudra recommencer l’installation. Virginie Beck 

Photos © Istock / Citypresse, dr