Chauffage : les équipements les plus économiques

219
Modern burning stove next to a wood logs rack.

Cet hiver, passez le cap et investissez dans un appareil de chauffage plus économique et plus écologique. Vous réduirez ainsi votre facture énergétique tout en protégeant la planète !

Chaque année, lorsque les premiers frimas arrivent, c’est le même casse-tête : la majorité des Français se demandent comment faire des économies de chauffage. Avec la hausse constante du prix des combustibles, alléger sa facture énergétique devient en effet l’objectif principal de la plupart des foyers. Et si l’on peut réduire son empreinte écologique par la même occasion, c’est tout bénef ! Ainsi, il est tout à fait possible de ne plus payer plein pot à condition de faire un petit investissement de départ…

Le poêle à bois

Parmi les équipements de chauffage les plus économiques, le poêle à bois est certainement le plus intéressant. En effet, le bois est actuellement le combustible le moins coûteux du marché, puisqu’il est environ 30 % moins cher que le gaz ou le fioul. En moyenne, son prix varie entre 0,03 et 0,06 € par kWh, contre 0,12 et 0,14 € par kWh pour l’électricité par exemple. Son rendement est compris entre 60 % et 93 % pour une utilisation avec des granulés, contre 80 % maximum pour une cheminée avec insert. Ce n’est donc pas pour rien si six millions de ménages ont déjà sauté le pas en s’équipant d’un poêle à bois ! C’est aussi une solution écologique car le bois rejette peu de CO2 et il s’agit d’une énergie renouvelable. En effet, la filière est organisée par l’Office national des forêts (ONF), qui gère une production issue exclusivement de forêts exploitées durablement. Évidemment, le prix d’un poêle à bois reste un investissement important puisqu’il faut débourser entre 3 000 et 10 000 € en fonction des modèles.

La chaudière à condensation

Autre option pour les foyers qui utilisent le gaz : la chaudière à condensation. Celle-ci assure aussi bien le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire. En effet, elle fonctionne en brûlant le gaz, ce qui produit de la chaleur, et utilise la vapeur d’eau contenue dans la fumée pour la refroidir et la transformer en liquide. Ce système deux en un permet alors de réduire sa consommation de gaz de 10 à 25 %. Comptez environ 3 000 € pour une chaudière à condensation.

Cat sleeping on the heater

La pompe à chaleur

C’est un peu l’appareil à la mode, mais il faut dire que la pompe à chaleur air-eau est l’une des plus économiques ! En effet, pour 1 kWh consommé, elle vous restituera 3 kWh d’énergie. Un véritable petit tour de passe-passe qui vous permettra de diviser par trois ou quatre votre consommation énergétique ! Elle a aussi comme autre atout d’être écologique car elle capte les calories extérieures pour les transformer en énergie. Elle ne pollue donc pas et ne rejette pas de fumées toxiques. C’est aussi malheureusement l’un des appareils les plus chers à l’achat car il faut compter environ 12 000 € pour une pompe à chaleur mixte.

Le chauffage solaire

Enfin, pour chauffer sa maison gratuitement, rien ne vaut le chauffage solaire ! S’il faut investir au départ dans des panneaux thermiques, cet achat est rapidement rentabilisé (quelques années à peine), permettant de couvrir jusqu’à 70 % des besoins de chauffage d’une maison. Si l’énergie créée est gratuite et inépuisable, il faut en revanche prévoir un système complémentaire ou d’appoint (chaudière à condensation ou pompe à chaleur par exemple) qui prendra le relais.

Quelques critères à prendre en compte

Évidemment, la rentabilité d’un équipement de chauffage économe dépendra aussi et surtout de votre habitat. En effet, pour qu’il soit pleinement efficace, votre maison doit être correctement isolée et limiter les déperditions de chaleur. Avant de penser à changer son système de chauffage, il est donc conseillé de faire un point et d’envisager des travaux d’isolation. Le lieu d’habitation aura également son importance. Par exemple, les panneaux solaires et les pompes à chaleur sont plutôt déconseillés dans les régions froides et davantage adaptés dans les contrées ensoleillées. M. K

Photos © istock, dr