L’alternance comme excellence

377

Devenir ingénieur par le biais de l’apprentissage, c’est ce que propose l’école d’ingénieurs du CESI de Nancy. Le but : préparer autant à un métier qu’à un diplôme, pour une insertion professionnelle facilitée.

C’est une vision qui s’éloigne un peu du cliché de l’élève ingénieur à la tête bien pleine avec pour seule arme un brillant diplôme comme sésame à l’emploi. Il y a plus de 50 ans, le CESI (centre des études supérieures industrielles) était créé par cinq grandes entreprises françaises pour promouvoir leurs techniciens à fort potentiel. Une école au centre de l’entreprise, la philosophie est restée la même. Aujourd’hui l’ei.cesi regroupe 21 centres en France et forme 1200 ingénieurs par an.

Depuis 2008, le centre de Nancy, basé à Villers-Lès-Nancy, a rejoint le réseau pour faire de l’ei.cesi la première école d’ingénieurs par l’apprentissage en France (en volume). Pour intégrer l’ei.cesi,  il faut avoir moins de 26 ans, être titulaire d’un Bac+2 scientifique ou technique et réussir les épreuves de sélections. C’est ensuite que tout se joue, avec comme maître mot l’apprentissage. A chaque élève donc, son entreprise, avec laquelle il signe son contrat. Au cours des trois années passées à l’école d’ingénieurs, le futur diplômé voit son temps en entreprise s’allonger pour devenir le principal de son activité lors de la dernière année.

FIAw

Responsabilité et autonomie

Pour une réussite parfaite, l’ei.cesi mise sur le fait que chaque élève doit être avant tout l’acteur de sa propre formation. Mais sans être lâché sans filet : des deux côtés du miroir, à l’école et en entreprise, il bénéficie du soutien d’un tuteur et d’un formateur qui l’accompagnent tout au long de la formation en fixant chaque semestre les objectifs à atteindre et en notant les progrès accomplis.
Le principe de la formation en alternance pour les élèves ingénieurs a connu un essor dès 1989, avec l’évolution du cadre législatif de l’apprentissage. Le CESI ne rate pas l’occasion et devient le premier organisme à proposer cette approche, révolutionnaire à l’époque. Aujourd’hui, la formule est reconnue : plus de 2000 entreprises partenaires font confiances à l’EI-CESI dans le recrutement et la formation d’apprentis-ingénieurs.

Le résultat : une vraie valeur ajoutée par rapport aux formations ingénieurs plus classiques. Car chaque élève qui arrive sur le marché du travail a capitalisé une expérience de terrain. Les chiffres sont là pour preuves, avec un taux de placement fort, entre 85 et 100% à six mois.

Autre force de l’ei.cesi : son accessibilité. Car le principe de l’alternance, avec la mise à disposition d’une vraie force de travail pour l’entreprise, permet de financer le coût des études. L’apprenti n’assume pas la charge financière de son parcours et touche en plus une rémunération pour son travail réalisé.

Le 1er février prochain, une journée portes-ouvertes permettra aux actuels étudiants et aux anciens élèves de raconter leur attachement à cette école. Une belle occasion de confronter expériences et points de vue pour une approche aussi originale qu’efficace du métier d’ingénieur.

Journée Portes Ouvertes
Le samedi 1er février de 10h à 17h
2 bis, rue de Crédence
54600 Villers-lès-Nancy
plus d’infos sur www.eicesi.fr ou au 03 83 28 46 46
Publi-reportage