Creative thinking makes the difference

466

Les entreprises qui embauchent des diplômés ICN confirment qu’ils sont différents des autres diplômés !

Il y a un an, ICN dévoilait sa nouvelle signature « Creative thinking makes the difference » (la créativité fait la différence) pour réaffirmer sa volonté de former des étudiants différents, aux têtes bien faites soit, mais aussi aux têtes créatives. Ce sont souvent les esprits créatifs qui apportent vision et innovation à l’entreprise.
Ces prochaines semaines près de 4000 étudiants venus de toute la France viennent passer les oraux ICN, des entretiens de 30mn au cours desquels ils doivent prouver qu’ils ont le bon profil pour intégrer l’Ecole. Composé traditionnellement d’un professeur permanent de l’Ecole et d’un professionnel issu du monde de l’entreprise, les jurys ICN se sont exceptionnellement enrichis d’écrivains, journalistes, illustrateurs, comédiens qui ont accepté l’exercice avec l’ouverture d’esprit qui les caractérise :

  • Sophie Loubière, journaliste, productrice, écrivain, spécialiste de musique de film
  • Rémi Malingrey, dessinateur de presse et illustrateur
  • Bruno Ricci, acteur et metteur en scène
  • Vincent Glad, chroniqueur au Grand Journal de Canal

Mardi 19 juin, c’est Blandine Metayer, comédienne et auteure qui s’est glissée dans les jurys. Son spectacle «  Je suis top ! » (jesuistop.fr) brosse un regard acerbe, amusé, tendre mais sans concessions sur le monde du travail. Théâtre, cinéma, télévision, elle écrit, met en scène et interprète aussi des spectacles pour l’entreprise et y anime des formations sur-mesure. Le monde de l’entreprise ne lui est donc pas étranger, et c’est avec un plaisir non feint qu’elle a jaugé et jugé ce mardi, les managers de demain.
Une belle façon de démontrer aux étudiants que la créativité peut tracer de belles histoires professionnelles !!

Publi-reportage