Un univers passionnant

99

La Société Lorraine de Mycologie mène le grand public à la découverte du monde des champignons.

Installé dans ses locaux de la Faculté de Pharmacie, rue Lionnois à Nancy, la Société Lorraine de Mycologie (SLM) célèbre cette année ses 100 ans d’existence. L’association est ouverte au grand public dans son objectif de faire découvrir les champignons au travers d’expositions et d’excursions mycologiques. Cette volonté de diffuser les connaissances relatives à ces organismes vivants si mystérieux, de faire appréhender à chacun leur utilisation pratique et la prévention des intoxications, fédère une centaine d’adhérents, de l’étudiant au chef d’entreprise, guidés tout autant par l’attrait de la nature et de la randonnée que par intérêt scientifique. La Société Lorraine de Mycologie, dans son rôle pédagogique et divertissant, développe plusieurs axes de sensibilisation.

Cours et nature

Les cours publics de mycologie (amphithéâtre Béné, Fac de Pharmacie, rue Lebrun, Nancy) débutent le 19 octobre. Chaque mercredi de 18h30 à 20h, ce temps informatif, entièrement gratuit, aborde le monde des champignons, de façon didactique et pratique, en proposant une reconnaissance des variétés les plus courantes dans notre région. Régulièrement, la SLM organise des expositions comme dernièrement à Liverdun, Jarville, Laneuveville-devant-Nancy, Pierre Percée mais aussi dans la galerie marchande Cora Houdemont ou au Jardin botanique du Montet. Par ailleurs, des sorties en nature se déroulent de mars aux portes de l’automne, dans les forêts du Grand Est. La prochaine sera le 6 novembre à Vitrimont en partenariat avec Nature et Découvertes. Egalement, tous les lundis et mardis, des spécialistes confirmés assurent la vérification de la comestibilité des champignons apportés par les particuliers. Dans sa mission au service du public, la SLM s’adresse aussi bien aux amateurs débutants (en recherche d’un conseil ou d’un renseignement) qu’aux personnes plus averties. Tous bénéficient de l’expérience de mycologues chevronnés. Non loin des microscopes et spécimens de champignons reposant sur les tables de travail, se dresse une bibliothèque dont les sociétaires prennent plaisir à tourner les pages des anciens grimoires et ouvrages récents. Ainsi, dans sa diversité, la Société Lorraine de Mycologie demeure, sous les regards des tableaux présentant ses différents présidents, un lieu d’échanges. En somme, le champignon, comme garant d’une certaine tradition.

Renseignements  03 83 68 21 69 • [email protected]
 

Les conseils pour une bonne cueillette

  • Apprendre les caractères (odeur, saveur) des espèces vénéneuses et comestibles
  • Se munir d’un panier ou d’une cagette  pour le rangement et le transport des champignons (pas de sacs plastiques)
  • Ne pas récolter de champignons destinés à la cuisine sur les bords de routes et près de friches industrielles
  • Prélever les champignons en entier avec la base du pied, ne pas emporter la motte de terre, respecter le « blanc » de champignon
  • Pour la consommation, ne cueillir que des sujets jeunes et sains, se méfier des exemplaires en « bouton » ou en « œuf », insuffisamment développés
  • Contrôler les spécimens récoltés un à un
  • Les champignons identifiés pour la consommation peuvent être nettoyés sur le terrain
  • Bien séparer les espèces, comestibles d’un part, et espèces inconnues d’autres part
  • Ne pas oublier que la quasi-totalité des champignons dits comestibles se consomment bien cuits
  • En cas de doute, faire contrôler l’ensemble de sa récolte par une société de mycologie ou par un    pharmacien.