Bourse d’étudiant : Comment l’obtenir ?

231

L’étudiant qui a des difficultés matérielles pour poursuivre des études supérieures peut être aidé par l’obtention d’une bourse : la bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ; elle complète l’aide de la famille et ne remplace pas l’obligation alimentaire à la charge des parents.

D’abord, il faut étudier.

Etre inscrit : en formation initiale en France, dans un établissement d’enseignement et dans une formation habilitée à recevoir des boursiers. Ces études doivent être suivies à plein temps, et relever du ministère de l’enseignement supérieur.

Il faut déjà avoir des diplômes.

Etre titulaire du baccalauréat ou d’un titre équivalent ou bien en être dispensé pour une inscription en 1ère année ; cette condition n’existe plus lors du passage en 2e année.

Il faut avoir des ressources limitées.

Les revenus retenus, pour l’année universitaire 2013-2014, sont ceux perçus en 2011 par la famille de l’étudiant, mais s’il est marié, pacsé ou a un enfant à charge, ses seules ressources sont retenues.
Des dispositions particulières sont prévues : pour les parents isolés, en cas de séparation ou de divorce, de remariage ou d’union libre des parents, lorsque les parents résident et/ou travaillent à l’étranger, pour les étudiants étrangers.

Il faut avoir un certain âge.

L’étudiant doit avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l’année des études, dans le cas d’une 1ère demande de bourse ; à partir de 28 ans, il ne doit pas interrompre ses études pour continuer à bénéficier d’une bourse. La limite d’âge peut être reculée en fonction de la durée du volontariat dans les armées et du service civique ; elle est aussi reculée d’1 an par enfant élevé. Aucune limite d’âge n’est opposée aux étudiants reconnus handicapés.

Dans certains cas la bourse est exclue.

Pour les fonctionnaires en activité, en disponibilité ou en congé sans traitement, les personnes en détention (sauf semi-liberté), les personnes inscrites à Pôle Emploi comme demandeurs d’emploi ou bénéficiaires d’aides à l’insertion et/ou à la formation professionnelle, les personnes rémunérées sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ou en congé individuel de formation, les étudiants en mise à niveau linguistique à l’étranger. Alors c’est le moment de faire votre dossier de bourse.